Brisons le mythe

13 avril 2018

L'islam et la guerre: agression ou autodéfense?

coran-ombre-mahomet

 


Dernière mise à jour: 15 avril 2018

 

"Pour se faire des ennemis, pas la peine de déclarer la guerre, il suffit juste de dire ce que l'on pense."  Martin Luther King.

 

Le caractère belliqueux de l'islam est évident pour quiconque prend la peine de lire le Coran avec un regard objectif.  Cependant, toute personne qui aborde franchement le sujet se fait répondre que l'islam n'autorise la guerre que dans un contexte d'autodéfense, qu'il faut replacer les versets guerriers dans leur contexte historique, etc.  Qu'en est-il?  J'aimerais ici inviter les lecteurs à examiner de plus près quelques versets guerriers ainsi que le contexte entourant leur "révélation".  D'autres versets et commentaires pourraient être ajoutés à cette liste.

 

2.217. Ils t´interrogent sur le fait de faire la guerre pendant les mois sacrés. - Dis: "Y combattre est un péché grave, mais plus grave encore auprès d´Allah est de faire obstacle au sentier d´Allah, d´être impie envers Celui-ci et la Mosquée sacrée, et d´expulser de là ses habitants. L´association est plus grave que le meurtre." Or, ils ne cesseront de vous combattre jusqu´à, s´ils peuvent, vous détourner de votre religion. Et ceux parmi vous qui adjureront leur religion et mourront infidèles, vaines seront pour eux leurs actions dans la vie immédiate et la vie future. Voilà les gens du Feu: ils y demeureront éternellement.

 

Dans la société arabe de l'époque de Muhammad, faire la guerre durant les mois sacrés était considéré comme un très grand péché. Puisque les polythéistes eux respectaient cette trêve, ce verset justifie donc les attaques surprise commises par les musulmans contre des polythéistes qui vaquent `a leurs occupations non mlitaires avec leur famille et ce pour la seule raison qu'ils croient en plusieurs dieux, (ce qui serait supposément un crime pire que le meurtre!). 

Quoique l'avant-dernière phrase parle des polythéistes qui combattront les musulmans, elle est au futur, elle anticipe donc des combats qui n'ont pas encore eu lieu.  De plus, on ne sait pas si ces "combats" seront initiés ou non par des polythéistes; il pourrait ne s'agir que d'un combat spirituel pour détourner les musulmans de l'islam (ce qui expliquerait pourquoi la version arabe de la seconde occurence (dans les traductions) du verbe "combattre" ne contient pas la racide "qtl" qui implique l'acte de tuer).

 

2.191: Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d´où ils vous ont chassés: l´association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez (pas près de la Mosquée sacrée avant qu´ils ne vous y aient combattus. S´ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants.
(...)
2.193: Et combattez-les jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'association et que la religion soit entièrement à Allah. S'ils cessent (de pratiquer le polythéisme), donc plus d'hostilités, sauf contre les injustes.



Le verset 191 fait allusion au départ des musulmans de la Mecque, chassés et dépossédés de leurs biens par des mecquois polythéistes (appelés ici "associateurs" parce qu'ils "associent" d'autres divinités à Dieu) du clan quraychite. Cependant, il a été révélé plusieurs années après les évènements, alors que la Mecque était sous le contrôle de Muhammad. Comme le verset 191 n'interdit aux musulmans d'attaquer les premiers que près de la Mosquée sacrée et que seule la disparition du polythéisme puisse faire cesser les hostilités, on ne peut pas parler de guerre d'autodéfense mais plutôt de représailles et de persécution religieuse.


3.12. Dis à ceux qui ne croient pas : "Vous serez vaincus bientôt; et vous serez rassemblés vers l'Enfer. Et quel mauvais endroit pour se reposer! "



Il serait plus facile de croire à de l'autodéfense si ce verset commençait par "Dis à ceux qui te déclarent la guerre"... 


3.121. Lorsqu'un matin, tu (Muhammad) quittas ta famille, pour assigner aux croyants les postes de combat et Allah est Audient et Omniscient.
3.122. Quand deux de vos groupes songèrent à fléchir! Alors qu'Allah est leur allié à tous deux! Car, c'est en Allah que les croyants doivent placer leur confiance .
3.123. Allah vous a donné la victoire, à Badr, alors que vous étiez humiliés. Craignez Allah donc. Afin que vous soyez reconnaissants !
3.124. (Allah vous a bien donné la victoire) lorsque tu disais aux croyants; "Ne vous suffit-il pas que votre Seigneur vous fasse descendre en aide trois milliers d'Anges" ?
3.125. Mais oui! Si vous êtes endurants et pieux, et qu'ils [les ennemis] vous assaillent immédiatement, votre Seigneur vous enverra en renfort cinq mille Anges marqués distinctement .
3.126. Et Allah ne le fit que (pour vous annoncer) une bonne nouvelle, et pour que vos coeurs s'en rassurent. La victoire ne peut venir que d'Allah, le Puissant, le Sage;
3.127. pour anéantir une partie des mécréants ou pour les humilier (par la défaite) et qu'ils en retournent donc déçus.



La bataille de Badr, aussi appelée Invasion de Safouan, est la première bataille victorieuse des musulmans et a été lancée par Muhammad en 624 contre une caravane marchande appartenant à des membres du clan quraychite pour venger l'appropriation des biens des musulmans. Celui qui dirigeait la caravane, Abû Sufyân, a fait de grands efforts pour éviter l'affrontement pendant plusieurs jours. On ne peut donc pas parler d'autodéfense mais de représailles contre des gens dont le seuls crime était d'appartenir au même clan que ceux qui avaient chassé les musulmans.



4.76. Les croyants combattent dans le sentier d'Allah, et ceux qui ne croient pas combattent dans le sentier du Tagut . Eh bien, combattez les alliés de Diable, car la ruse du Diable est certes, faible.



Ce verset compare clairement les non-musulmans à des soldats qu'il faut combattre. Difficile toutefois de dire si le combat préconisé est obligatoirement un combat militaire. 




8.12 Et ton Seigneur révéla aux Anges : "Je suis avec vous : affermissez donc les croyants. Je vais jeter l'effroi dans les cœurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous et frappez-les sur tous les bouts des doigts.
8.13 Ce, parce qu'ils ont désobéi à Allah et à Son messager." Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager... Allah est certainement dur en punition!
8.14. Voilà (votre sort); goûtez-le donc! Et aux mécréants le châtiment du Feu (sera réservé).
8.15. Ô vous qui croyez quand vous rencontrez (l'armée) des mécréants en marche , ne leur tournez point le dos. 
(...)
8.19 Si vous avez imploré l'arbitrage d'Allah vous connaissez maintenant la sentence [d'Allah] Et si vous cessez [la mécréance et l'hostilité contre le Prophète..], c'est mieux pour vous. Mais si vous revenez, Nous reviendrons, et votre masse, même nombreuse, ne vous sera d'aucune utilité. Car Allah est vraiment avec les croyants.



Les versets 7 et 8 de la sourate 8 disent ceci:

8.7. (Rappelez-vous), quand Allah vous promettait qu'une des deux bandes sera à vous. "Vous désiriez vous emparer de celle qui était sans armes, alors qu'Allah voulait par Ses paroles faire triompher la vérité et anéantir les mécréants jusqu'au dernier .
8.8. afin qu'Il fasse triompher la vérité et anéantir le faux, en dépit de la répulsion qu'en avaient les criminels. 


Il est difficile de dire si le verset 7 parle d'anéantir les mécréants en général ou seulement ceux qui s'opposent à l'armée des musulmans mais il mentionne clairement qu'attaquer un groupe sans arme était considéré comme normal par les guerriers musulmans et qu'Allah ne leur fait aucun reproche direct à ce sujet. De plus, le verset 15 donne l'impression que l'armé musulmane allait à la rencontre des mécréants, ce qui n'est pas de l'autodéfense.



8.55. Les pires bêtes, auprès d'Allah, sont ceux qui ont été infidèles (dans le passé) et qui ne croient donc point (actuellement),
8.56. ceux-là mêmes avec lesquels tu as fait un pacte et qui chaque fois le rompent, sans aucune crainte [d'Allah].
8.57. Donc, si tu les maîtrises à la guerre, inflige-leur un châtiment exemplaire de telle sorte que ceux qui sont derrière eux soient effarouchés. Afin qu'ils se souviennent.
8.58. Et si jamais tu crains vraiment une trahison de la part d'un peuple, dénonce alors le pacte (que tu as conclu avec), d'une façon franche et loyale car Allah n'aime pas les traîtres.
8.59. Que les mécréants ne pensent pas qu'ils Nous ont échappé. Non, ils ne pourront jamais Nous empêcher (de les rattraper à n'importe quel moment).
8.60. Et préparez [pour lutter] contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin d'effrayer l'ennemi d'Allah et le vôtre, et d'autres encore que vous ne connaissez pas en dehors de ceux-ci mais qu'Allah connaît. Et tout ce que vous dépensez dans le sentier d'Allah vous sera remboursé pleinement et vous ne serez point lésés. 



Si le Coran identifie comme ennemi des gens que Muhammad et les musulmans ne connaissent pas et n'ont jamais rencontrés, il est difficile de convaincre les lecteurs qu'ils s'agit d'autodéfense. 



9.5 Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

 

On ne peut trouver que ceux que l'on cherche (à moins de les croiser par hasard) et on ne peut assiéger un peuple qu'en l'attaquant.  On notera en passant combien versatile est Allah au sujet du respect des mois sacrés.

 



9.29 Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son Messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains après s'être humiliés.



Lorsque le début de la sourate 9 a été révélée, Muhammad s'apprêtait à attaquer l'armée byzantine (composée de chrétiens) pour rattraper l'échec de la bataille de Mutah (les deux armées ne s'étend jamais rencontrées), elle-même lancée pour venger le meurtre d'un émissaire envoyé par Muhammad, tué par un chef byzantin. Muhammad chargea donc un autre émissaire de communiquer le contenu du début de la sourate 9 à des peuples alliés pour leur expliquer quelle était la marche à suivre avec les non-musulmans, dans ce cas-ci les juifs et les chrétiens (les Gens du livre). Le verset 29, introduit officiellement le concept de dhimma, (du mot "dhimmi", c'est à dire "protégé"). Pour cette raison, on le surnomme "verset de la dhimmitude".  En gros, les juifs et les chrétiens sous domination musulmane doivent choisir entre la guerre, la conversion et le paiement de la jizya, un impôt spécial leur permettant d'acheter la paix et de continuer à pratiquer leur religion mais qui s'accompagne d'un statut inférieur auquel se sont ajouté par la suite un ensemble de contraintes humiliantes.  La jyzia est mentionnee dans le hadith sahih suivant:

 

"Lorsque vous rencontrez vos ennemis qui sont païens, invitez-les à suivre trois actions. S'ils s'acquittent de l'une d'entre elles, vous l'accepterez et vous abstiendrez de leur faire du mal. Invitez-les à accepter l'islam ; s'ils acceptent, acceptez-le aussi et cesser de les combattre*... S'ils refusent d'adhérer à l'islam, exigez d'eux la jyzia. Si ils sont d'accord pour payer, saisissez-là et retirez vos mains à bonne distance des infidèles. Si ils refusent de payer l'impôt, demande l'aide d'Allah et combattez-les. (Muslim Sahih 19/8294)



9.36. Le nombre de mois, auprès d'Allah, est de douze [mois], dans la prescription d'Allah, le jour où Il créa les cieux et la terre. Quatre d'entre eux sont sacrés : telle est la religion droite. [Durant ces mois], ne faites pas de tort à vous-mêmes. Combattez les associateurs sans exception, comme ils vous combattent sans exception. Et sachez qu'Allah est avec les pieux. 


Ce verset fait allusion aux polythéistes et il s'agit clairement d'une guerre de vengeance qui vise tout les polythéistes.



9.123. Ô vous qui croyez! Combattez ceux des mécréants qui sont près de vous ; et qu'ils trouvent de la dureté en vous. Et sachez qu'Allah est avec les pieux. 


On croirait davantage à une promotion de l'autodéfense si ce verset était formulé ainsi: "Combattez ceux des mécréants qui vous combattent".




33.26. Et Il a fait descendre de leurs forteresses ceux des gens du Livre qui les avaient soutenus [les coalisés], et Il a jeté l'effroi dans leurs cœurs; un groupe d'entre eux vous tuiez, et un groupe vous faisiez prisonniers.
33.27. Et Il vous a fait hériter leur terre, leurs demeures, leurs biens, et aussi une terre que vous n'aviez point foulée. Et Allah est Omnipotent.



Ces versets font allusion au massacre de la tribu des Banu Qurayza. Des membres de cette tribu avaient soutenu les ennemis de Mahomet (est-ce si surprenant lorsqu'on sait de quelle violence Muhammad et ses guerriers étaient capables?)  Il s'agit donc clairement d'une guerre de représailles.  Presque tout les adultes et adolescents mâles de la tribu ont été massacrés. Les femmes et les enfants eux, ont été réduits à l'esclavage et distribués, vendus ou échangés comme du bétail.  À noter que le Coran permet aux musulmans l'usage sexuel de leurs captives de guerre et de leurs esclaves (Coran 4.3, 4.24-25, 23.5-6, 33.50, 33.52 et 70.30) et que les fils des esclaves étaient castrés.  Il y a également plusieurs hadiths authentiques sur le sujet (voir section intitulée "Viol de guerre" dans "L'islam ou la pudeur à deux vitesses").



33.50 Ô Prophète! Nous t´avons rendue licites tes épouses à qui tu as donné leur mahr (dot), ce que tu as possédé légalement parmi les captives [ou esclaves] qu´Allah t´a destinées (...)



Justement, les captives de guerre des musulmans n'étaient pas des soldates, c'était des épouses, des mères et des filles qui étaient enlevée dans leur terre  après que leurs époux, père, frères et fils (pubères) aient été massacrés lors d'une attaque.  Là encore, aucune trace d'autodéfense.  



33.60. Certes, si les hypocrites, ceux qui ont la maladie au cœur, et les alarmistes [semeurs de troubles] à Médine ne cessent pas, Nous t'inciterons contre eux, et alors, ils n'y resteront que peu de temps en ton voisinage.
33.61. Ce sont des maudits. Où qu'on les trouve, ils seront pris et tués impitoyablement :



Là encore, pour trouver quelqu'un, il faut le chercher ou tomber dessus par inadverdance.  Rien à voir avec de l'autodéfense et tout à voir avec la vengeance et la persécution religieuse.



47.35. Ne faiblissez donc pas et n'appelez pas à la paix alors que vous êtes les plus hauts,[en position de force] qu'Allah est avec vous, et qu'Il ne vous frustrera jamais [du mérite] de vos œuvres.



Le verset 32 de la sourate 47 dit ceci:

32. Ceux qui ont mécru et obstrué le chemin d'Allah et se sont mis dans le clan opposé au Messager après que le droit chemin leur fut clairement exposé, ne sauront nuire à Allah en quoi que ce soit. Il rendra vaines leurs oeuvres.



Le verset 35 concerne donc des incroyants, (possiblement des convertis ayant apostasié, comme le laisse supposer le verset 25), qui se sont alliés aux ennemis de Muhammad. Cependant, continuer à combattre un ennemi à terre n'est pas ce qui se rapproche le plus de l'autodéfense. De plus, les ennemis à qui les incroyants ne sont alliés avaient peut-être été attaqués par Muhammad sans provocation. Enfin, le dernier verset de la sourate 47 se termine par ceci: 

47.38. (...) Et si vous vous détournez, Il vous remplacera par un peuple autre que vous, et ils ne seront pas comme vous.

Il s'agit clairement d'une allusion au remplacement des peuples qui renient l'islam, donc de génocide (que celui-ci soit orchestré par Allah ou par les musulmans).


48.16 Dis à ceux des Bédouins qui restèrent en arrière : "Vous serez bientôt appelés contre des gens d'une force redoutable. Vous les combattrez à moins qu'ils n'embrassent l'Islam. Si vous obéissez, Allah vous donnera une belle récompense, et si vous vous détournez comme vous vous êtes détournés auparavant, Il vous châtiera d'un châtiment douloureux".

Si seule la conversion de l'ennemi peut le protéger de l'armée musulmane, c'est qu'il s'agit clairement d'une guerre de conversion.



59.2. C'est Lui qui a expulsé de leurs maisons, ceux parmi les gens du Livre qui ne croyaient pas, lors du premier exode . Vous ne pensiez pas qu'ils partiraient, et ils pensaient qu'en vérité leurs forteresses les défendraient contre Allah. Mais Allah est venu à eux par où ils ne s'attendaient point, et a lancé la terreur dans leurs cœurs. Ils démolissaient leurs maisons de leurs propres mains, autant que des mains des croyants. Tirez-en une leçon, ô vous êtes doués de clairvoyance.
59.3. Et si Allah n'avait pas prescrit contre eux l'expatriation, Il les aurait certainement châtiés ici-bas; et dans l'au-delà ils auront le châtiment du Feu.
59.4. Il en est ainsi parce qu'ils se sont dressés contre Allah et Son messager. Et quiconque se dresse contre Allah... alors, vraiment Allah est dur en punition.
(...)
59.14. Tous ne vous combattront que retranchés dans des cités fortifiées ou de dernière des murailles. Leurs dissensions internes sont extrêmes. Tu les croirais unis, alors que leurs cœurs sont divisés. C'est qu'ils sont des gens qui ne raisonnent pas.



Le peuple auquel la sourate 59 fait allusion est la tribu des Banu Nadir, attaquée et entièrement expulsée de Yathrib (future Médine) parce que quelques-uns de ses membres auraient tenté de tuer Muhammad en lui lançant un rocher après que celui-ci ait voulu répartir sur tout les habitants de Médine la somme correspondant au prix du sang réclamé pour le meurtre de deux arabes (j'ignore de quelle tribu venait le ou les meurtriers).

 

Comme on peut le voire, l'islam permet la guerre dans des contextes tres discutables!

 


01 avril 2018

Joyeuses Pâques

lapin-paques-marguerites

Posté par brisonslemythe à 00:05 - - Permalien [#]

Poisson haram!

 

93177897_o

 

 95228966

 

téléchargement

 

Eh, c'est tout de même pas moi qui prétend que la Terre est plate, que c'est le soleil qui tourne autour, que la lune émet de la lumière ou qu'une baleine est un poisson (lire "Versets contradictoires ou scientifiquement faux" et "Hadiths contradictoires et scientifiquement faux")...

images

 

Posté par brisonslemythe à 00:02 - - Permalien [#]
Tags : , ,

28 mars 2018

Made in Dar-al-islam

made in dar al islam

Dar-al-islam:  Dans la tradition musulmane, le monde est initialement divisé en seulement deux parties : Dar al-Islam ou « domaine de la soumission à Dieu » (arabe : دار الإسلام) etDar al-Harb, le « domaine de la guerre » (Wikipedia).

Cette lettre s'adresse aux musulmans intolérants qui haïssent les non-musulmans, ceux que le Coran appellent les mécréants, (littéralement "ceux qui croient de la mauvaise façon"), vaste groupe comprenant la majeure partie de l'humanité.
 
Vous haïssez les mécréants?  Le simple fait qu'ils existent vous donne la nausée?  Dans ce cas, ayez  le courage d'assumer votre haine jusqu'au bout et renoncez une bonne fois pour toute à tout ce que vous leur devez!  Pourquoi vous contenter de respecter les interdits de l'islam?  Mettez-vous vraiment au défit et éliminez de vos vies tout ce qui a été inventé ou fabriqué de mains mécréantes:  aliments, boissons, vêtements, monnaie, literie, vaisselle, produits d'hygiène, médicaments, instruments chirurgicaux, sports, loisirs, meubles, outils, électroménagers, appareils électroniques, télécommunications, véhicules, bâtiments... et armes!
 
N'oubliez pas que même les aliments halal, (de même que leurs contenants et emballages), peuvent avoir été produits  par des mécréants ou à partir d'ingrédients produits par eux.  En fait, vous ne pouvez même pas vous fier sur les produits faits par des musulmans en pays musulmans: comment savoir de quelle religion est la personne qui a fabriqué le tissu et le fil dont sont faits vos djellabas, vos voiles et vos tapis à prière?  Même le papier sur lequel est imprimé votre exemplaire du Coran (sans parler de l'encre) a probablement été produit par une entreprise appartenant à des mécréants.
 
Si vous voulez vraiment éviter toute souillure mécréante, vous devez vérifiez la moindre étape de production de chaque composante de chacun des produits que vous utilisez et consommez.  Vous ne devez vous autoriser que ce qui a été semé, arrosé, récolté, élevé, cueilli, pêché, chassé, cuisiné, fabriqué, tissé, emballé, étiqueté, transporté et vendu par des musulmans (idéalement des intégristes de la même branche que vous).
 
Je sais, ça ne vous laisse pas une grosse marge de manœuvre mais que voulez-vous, la mécréance est partout!  Le mieux serait sans doute que vous repartiez de zéro, que vous alliez vivre dans le désert dans une tente faite d'une fibre naturelle poussée en pays musulman et tissée de mains pures, tout comme vos vêtements et votre literie.

Vous pourriez recopier le Coran à la plume d'oie, tirer votre eau d'un puit, vous chauffer au bois, manger ce que vous auriez produit vous-mêmes, vous torchez avec des feuilles, pratiquer le troc, communiquer par messager, voyager à dos de chameau, vous battre au sabre et cautériser vos plaies au tison (parce que sinon sans alcool ça va forcément  s'infecter).  

En adoptant un mode de vie "Made in Dar-al-islam" à 100%, vous seriez encore plus purs que les premiers musulmans, (qui eux n'hésitaient pas à piller les mécréants et à exploiter leur travail après les avoir réduits à l'esclavage).  Certes, votre espérance de vie en serait fortement écourtée mais votre effort (votre djihad comme vous dites) pourrait vous valoir un paradis sans mécréant où vous pourriez enfin vivre pour l'éternité dans le luxe le plus ostentatoire!

 Bon, maintenant que vous avez compris, éteignez-moi vite cet ordinateur de mécréant!

 

animated_moving_camel_walking_animation

 


03 juillet 2017

Islam: rencontre du troisième type

area-51-2037418_960_720

 

Note: ce texte terminait initialement L'Islam et la croyance obligatoire

 

Pour comprendre jusqu'à quel point les croyances auxquelles ils demandent aux non-musulmans d'adhérer peuvent leur sembler invraisemblables et absurdes, les musulmans prosélytes devraient s'imaginer qu'ils prêchent l'islam à un extra-terrestre sans religion débarqué depuis peu sur Terre.  Imaginons une rencontre entre un musulman et un extra-terrestre.  Si on oublie la barrière des langues, la conversation qui s'en suivrait pourrait ressembler à ceci: 

 

Abdullah:

Bonjour à vous et bienvenue sur Terre!  Je m'appelle Abdullah, ce qui signifie "Esclave d'Allah"!

 

L'extra-terrestre:

Bonjour!  Je m'appelle Xzchtuquitzam Yhilascylumballarykgru Zhgruontiguszrda, ce qui signifie "Aime poser des questions" mais vous pouvez m'appeler "Xyz".  Qui c'est "Allah"?

 

Abdullah:

C'est Dieu!  Voyez vous, je suis musulman et... 

 

Xyz:

Ah, je croyais que vous étiez terrien. 

 

Abdullah:

Mais je suis terrien!  L'islam est ma religion et j'aimerais que vous en parliez à votre peuple.  C'est que l'islam est la seule vraie religion!

 

Xyz:

Qu'est-ce qui vous prouve que c'est la vraie?

 

Abdullah:

C'est écrit dans le Coran, un livre dicté par Allah il y a 14 siècles et durant 23 ans à notre Prophète Muhammad, (paix et bénédictions soient sur lui), par l'entremise de l'ange Gabriel, un être spirituel supérieur qu'il était le seul à voir et entendre!

 

Xyz:

S'il était le seul à le voir et l'entendre, comment pouvez-vous être certains qu'il ait déjà existé?

 

Abdullah:

Euh...  La perfection du Coran est la preuve qu'il est d'origine divine!

 

Xyz:

Perfection, perfection, c'est une question de point de vue.  Votre Muhammad savait peut-être bien écrire mais....

 

Abdullah:

En fait, il ne savait pas écrire du tout mais il a mémorisé le Coran par coeur et certains de ses disciples l'ont écrit dans une écriture sans voyelle (dont il n'existe aucun autre exemple d'époque) et sur les supports les plus divers comme des peaux de chèvres, des feuilles de bananier, des omoplates de chameau, etc.

 

Xyz:

Vous n'avez donc plus les originaux?

 

Abdullah:

Pas vraiment.  De plus, tout les exemplaires du Coran antérieurs à Othman ont été détruits mais il a sans dire que la version qui nous reste est la bonne!

 

Xyz: 

Qu'en savez-vous?

 

Abdullah:

Euh... Vous ai-je parlé des quatre piliers de notre religion?  Ce sont la foi (logique hein?), la prière (5 fois par jour et tourné vers la Mecque, ville que Muhammad, psbl, a conquise), l'aumône (2.5% de nos épargnes), le jeûne (un mois lunaire par an et de jour seulement) et le pèlerinage (au moins une fois dans notre vie on doit tourner autour d'un fragment de météorite anciennement consacré à d'autres cultes).

 

Xyz:

Autre chose?

 

Abdullah:

Il y a aussi quelques interdictions.  Rien de bien compliqué: interdiction de consommer de l'alcool, de manger du porc, de manger des animaux sur lesquels le nom d'autres dieux qu'Allah a été invoqué, de prêter avec intérêt, de jouer à des jeux de hasard, de suivre les poètes, de s'allier ou d'épouser des non-musulmans, d'épouser des personnes qui forniquent et d'avoir des relations sexuelle hors-mariage.  Par contre, cette dernière interdiction est réservée aux femmes parce que les hommes musulmans peuvent avoir des relations sexuelles avec leurs esclaves et leurs captives de guerre...

 

Xyz:

Mon peuple ne pratique ni l'esclavage, ni la guerre ni le kidnapping

 

Abdullah:

Ah oui?  On m'a terriblement mal renseigné sur les extra-terrestres! 

 

Xyz:

Les extra-terrestres seulement?

 

Abdullah:

Euh...  il y a d'autres interdictions: selon certains hadiths (c'est à dire des actes et des paroles de notre prophète, psbl), l'interdiction de représenter les êtres dotés d'une âme, de déféquer en direction de la Mecque, de posséder un chien domestique, de jouer de plusieurs instruments de musique, de porter de l'or et de la soie (pour les hommes), de manger dans de la vaisselle d'or ou d'argent...

 

Xyz, étouffant un bâillement:

Et si je choisi de ne pas me convertir?

 

Abdullah:

Vous irez en enfer après votre mort bien sûr!  Il est même possible qu'Allah détruise tout votre peuple!

 

Xyz:

Qu'est-ce que l'enfer?

 

Abdullah:

C'est un endroit horrible où les damnés sont enchaînés, battus, ébouillantés, brûlés, écorchés, abreuvés d'eau fétide et nourris de fruits pourris!  Et ça dure toute l'éternité!

 

Xyz:

Et ils y sont condamnés juste parce qu'ils n'observent pas vos règles? 

 

Abdullah:

En fait, ils y sont condamné d'office dès lors qu'ils ne croient pas en Allah!

 

Xyz:

Mince!  Par curiosité, puis-je vous demander comment sont traités les meurtriers dans votre religion?

 

Abdullah:

Oh, rassurez-vous, ils vont en enfer aussi... enfin si leur victime est un autre musulman...  et si ce musulman n'a pas tué un autre musulman... et si ce n'est pas un apostat... et s'il n'a pas commis d'adultère... et bien sûr s'il ne s'agit pas d'un ennemi infidèle qui refuse de se convertir ou de payer la jyzia, (une rançon convertie en impôt)...  

 

Xyz:

Ça fait beaucoup de "si"...  Dites-moi, votre Allah, est-ce qu'il est très puissant?

 

Abdullah:

Bien sûr, il est également omniscient et omniprésent!  Après tout, il a créé l'Univers tout entier!

 

Xyz, sourire en coin:

Même les porcs et les chiens?

 

Abdullah, un peu gêné:

Euh... oui, même les porcs et les chiens...

 

Xyz:

Dans ce cas, qu'est-ce qu'il peut en avoir à foutre que je ne crois pas en lui?  Il n'a sûrement pas besoin de mon adoration pour être heureux!

 

Abdullah:

Mais c'est très grave de ne pas croire en lui!

 

Xyz:

Pourquoi?

 

Abdullah:

Parce que parce que... eh bien parce que c'est écrit dans le Coran!

 

Xyz:

Un livre qui a été révélé à un homme il y a 14 de vos siècles, sous la dictée d'un être invisible, et retranscrit de mémoire par on ne sait pas trop qui sur des supports fragiles et putrescibles que n'importe qui a pu falsifier ou faire disparaître depuis et dont toutes les anciennes versions ont été détruites?

 

Abdullah:

Euh... en gros c'est ça!  Alors, quand comptez-vous vous convertir?

 

Xyz:

Jamais!  Vous allez m'excuser, il faut maintenant que je vous quitte, ma soucoupe volante est stationnée en parallèle.  Cette discussion fut très  absurde  surréaliste  une grosse perte de temps  divertissante!  

 

Abdullah:

Attendez!  Je ne vous ai même pas parlé du paradis!  Les 72 vierges, les serviteurs, les ruisseaux de miel, de lait et de vin, les vêtements de soie, les bijoux en or, la vaisselle d'or et d'argent...

 

Xyz:

Nah, je regrette.  Honnêtement, votre religion est l'une des plus étranges dont j'aie jamais entendu parler (et j'ai discuté avec un raélien juste avant de vous rencontrer)!  

 

Abdullah:

Mais vous pourriez avoir quatre épouses!

 

Xyz, avec un sourire:

Oh, je ne vous l'avais pas dis?  Je suis une femelle.  Bon, je vous laisse, je dois noter à mon tableau de bord la rencontre du troisième type que je viens de vivre

 

Image du Blog sandrasmiley.centerblog.net 

Posté par brisonslemythe à 08:57 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 mai 2017

Les collabos inconscients

Grande

Cibles

À chaque fois qu'un attentat terroriste est commis par un musulman, ça ne manque jamais: des gens accusent les occidentaux d'être responsable du drame et, contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce sont souvent des occidentaux.  Dans l'esprit de ces biens-pensants à la tolérance sélective, les occidentaux sont les premiers responsables des attentats.  Par notre intolérance, notre racisme, sans oublier notre islamophobie, nous provoquerions la haine des musulmans terroristes, qui seraient en fait des victimes, nos victimes.  Sommes-nous tous coupables?  Bien sûr que non!  Les biens-pensants, par exemple, ne le sont pas puisqu'ils effacent notre péché originel d'occidentalitude en nous maudissant collectivement dès qu'ils le peuvent.

 

J'aimerais maintenant m'adresser à tous ces pointeurs de doigt compulsifs.  S'il y a des occidentaux qui ont une part de responsabilité dans les attentats terroristes, c'est bien vous!  En nous désignant constamment comme les premiers coupables des attentats, vous nous mettez carrément une cible sur le dos et vous nous désignez comme ennemis aux aspirants terroristes.  Vous êtes de vulgaires collabos et vous ne vous en rendez même pas compte!  Non contents de déresponsabilisez ces criminels et de justifier leurs actes aux yeux des musulmans qui rêvent de les imiter, vous passez votre temps à nous dénigrer comme si nous cumulions tout les défauts de l'humanité.  C'est à se demander pourquoi vous tenez tant que ça à ce que 100% de la responsabilité de l'intégration des minorités culturelles nous incombe!

 

Quelle sorte de conscience tordue avez-vous donc pour être aussi incapables de reconnaître la responsabilité des terroristes?  Quel sorte de coeur avez-vous pour être aussi insensibles devant la souffrrance de leurs victimes?  Quand vous entendez parler de violence conjugale, de viol ou d'intimidation à l'école, dénoncez-vous les coupables ou reprochez-vous à leurs victimes de les avoir provoqués?  Encore heureux qu'on ne se fasse pas attaquer par des extra-terrestres, vous diriez probablement que c'est normal qu'ils nous attaquent étant donné l'image négative qu'on donne d'eux au cinéma!

 

Ouvrez-vous un peu les yeux: les terroristes ne sont pas de grands émotifs dont la sensibilité aurait été froissée et qui autrement seraient demeurés de sympathiques citoyens inoffensifs.  Ce sont des fanatiques conditionnés à haïr tout ceux qui refusent de se soumettre à l'islam, des êtres aigris par une vie de restrictions religieuses et qui attendent d'être morts pour vivre ou encore des nihilistes qui n'hésiteraient pas, s'ils en avaient la possibilité, à éliminer de la planète tout ce qui est extérieur à l'islam.

 

Partout dans le monde, ils attaquent, mutilent, violent et tuent des femmes, des hommes et même des enfants.  Pas des ennemis qui les auraient attaqués ou des islamophobes qui les auraient traumatisés mais des civils non armés qui ne leur ont absolument rien fait.  Il tuent méthodiquement et préfèrent mourir lâchement plutôt que d'avoir à affronter les conséquences de leurs actes.  Ils détestent la vie, que ce soit la leur ou celle des autres.  Il n'accordent pas même de valeur à celle de leurs propres enfants qu'ils rêvent de voir mourir en terroristes!

 

Comme le font souvent remarquer nos bien-pensants pour nier le rôle que jouent les textes violents de l'islam dans les attentats, les terroristes n'hésitent pas à persécuter ou à tuer d'autres musulmans.  Cependant, nos bonnes âmes refusent de voir que si ces musulmans deviennent la cible des terroristes c'est uniquement parce que ces derniers refusent de les considérer comme des frères et des soeurs en religion puisque dans ce cas, les tuer violerait l'une des règle de l'islam qui interdit le meurtre d'une personne musulmane.  Les musulmans issus de branches minoritaire de l'islam, libres penseurs, artistes, homosexuels, ou tout simplement trop "occidentalisées" à leur goût sont donc considérés comme des mécréants comme les autres, donc indignes de vivre.

 

Croyez-vous que ces êtres capables d'agir ainsi la conscience en paix vont s'émouvoir de vos appels au dialogue?  Que toute cela n'est qu'un immense malentendu et que s'ils veulent notre mort, c'est uniquement parce qu'ils croient que nous haïssons les musulmans?  Croyez-vous qu'il suffit de leur parler de vos marches pour la paix et de vos pétitions contre l'islamophobie pourqu'ils cessent de nous percevoir comme des ennemis?  Croyez-vous qu'ils vous épargneront le jour ils décideront de se faire exploser juste à côté de vous?

 

Certes, on ne peut pas présumer de la personnalité de ceux qui naissent de parents musulmans puisque dans bien des cas, ils n'ont que des connaissances très limitées des textes violents et criminogènes de l'islam (on peut se poser des questions sur la moralité d'une personne qui se convertit à l'islam en toute connaissance de cause mais ce n'est pas le sujet de ce texte). En revanche, on peut affirmer sans se tromper que le djihadisme est une idéologie intolérante qui n'attire que les intolérants.  Ceux qui sont naturellement portés à respecter les droits humains ne rêvent pas de commettre des attentats et n'intègrent pas une organisation terroriste vouée à la haine et à l'extermination des mécréants.   Les rares djihadistes qui ressentent du remord quittent d'eux-mêmes le mouvement et se font plutôt discrets (quant ils ne se font pas carrément tuer).

 

La prochaine fois que vous serez tentez de reprocher étourdiment aux occidentaux d'être collectivement responsables des attentats terroristes commis par des musulmans, réfléchissez.  Réfléchissez aux conséquences possibles de ce que vous dites et de ce que vous écrivez, au message que vous envoyez, à l'idéologie que vous êtes en train d'entretenir et aux innocents qui risquent d'en pâtir.  On n'améliore pas le monde avec la haine, pas plus la vôtre que celle des terroristes. 

16 avril 2017

Joyeuses Pâques!

easter-2196264_960_720

Posté par brisonslemythe à 22:03 - - Permalien [#]

01 avril 2017

Les pays occidentaux veulent s'engager à protéger le droit de critiquer l'islam

Enfin une bonne nouvelle!  Les dirigeants des pays occidentaux se réuniront bientôt réunis à Londres pour une importante conférence internationale sur la liberté d'expression.  Ils en profiteront élaborer un accord affirmant que la liberté d'expression inclus le droit de critiquer toutes les religions.  Eh oui, même l'islam!  

 

La situation ne pouvait plus durer.  Dès qu'il s'agit de l'islam, les médias occidentaux pratiquent de plus en plus la censure sous des considérations idéologiques ou partisanes.   Les citoyens critiquant l'islam, même en des termes non-violents, sont impitoyablement censurés ou bannis des forums.  

 

Les participants à la conférence sont fermement résolus à honorer la Déclaration universelle des droits de l'homme et même abandonner définitivement la notion de diffammation des religions.

Sans titre 10

Poisson d'avril

 

poisson-d-avril2

 

Posté par brisonslemythe à 07:09 - Permalien [#]
Tags :

23 mars 2017

Je suis Londres

Je suis londres

Posté par brisonslemythe à 08:12 - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 février 2017

Joyeuse Saint-Valentin

saint-valentin 2017

Posté par brisonslemythe à 09:02 - - Permalien [#]
Tags :

30 janvier 2017

La violence gratuite contre les musulmans est inacceptable

fille hijab rose

Dernière mise à jour 31 janvier 2017.

 

Les textes publiés sur ce blog ne réagissent habituellement, pas directement à l'actualité.  Ce billet est une exception, étant donné la nature particulière des évènements qui ont motivé son écriture.  Il sera mis à jour à mesure que des informations supplémentaires seront disponibles.

 

Dimanche soir dernier au Canada, un individu nommé Alexandre Bissonette a fait feu au Centre islamique culturel de Québec.  Il a tué 6 personnes et en a blessé 8 dont 5 gravement.  Il s'est lui-même livré à la police.  Un autre individu, nommé Mohammed Khadir, avait été également arrêté mais il n'est plus considéré comme un suspect.   On n'en sait pas encore beaucoup sur les motivations de Bissonnette mais, malgré le fait qu'il ait crié "Allahou Akbar" avant de perpétrer son crime, il est fort probable qu'il visait symboliquement la communauté musulmane.  Plusieurs vigiles de solidarité envers les victimes ont été organisées à travers le Canada.

 

Qu'elle soit commise au nom de l'islam ou en réaction contre lui, la violence gratuite est toujours inacceptable.  La seule situation  la violence peut se justifier est la légitime défense.  Dans ce cas, la violence vise à faire cesser une agression physique commise contre soi ou une autre personne par des moyens normalement interdits par la loi.  Ultimement, lorsqu'on a des raisons raisonnables de penser qu'un agresseur menace directement notre vie ou celle d'une autre personne, il peut être justifié d'utiliser un niveau de violence potentiellement mortel mais on ne doit s'y résoudre qu'en dernier recours.

 

Massacrer les fidèles d'une mosquée alors qu'ils ne menacent la vie de personne n'est pas de la légitime défense.  Quelle que soit notre opinion de l'islam, le nombre de crimes perpétrés en son nom ou la violence de plusieurs de ses textes sacrés, absolument rien ne justifie l'usage de la violence gratuite envers des être humains.  Commettre des actes violents envers des gens pour la seule raison qu'ils sont musulmans est aussi immoral que de tuer des gens parce qu'ils appartiennent à un peuple dont le gouvernement participe à des actions militaires contre l'État islamique.  Il n'y a pas de bon terrorisme et il n'y a pas de cause qui rende acceptable la violence gratuite.  Un attentat terroriste est toujours un crime, un crime contre des êtres humains mais aussi contre l'humanité.

 

Dans les prochains jours, les esprits vont s'échauffer et il se trouvera des personnes pour chercher des coupables et pointer du doigt des groupes entiers à cause de leur identité religieuse, nationale, ethniques ou politiques.  Les blogs seront envahis de commentaires agressifs faisant des amalgames douteux entre le terrorisme et les musulmans et les non-musulmans, les orientaux et les occidentaux, la gauche et la droite, la religion et la laïcité, etc.  Des appels à la violence seront lancés et il est même possible que d'autres attentats terroristes soient commis.  Cette escalade de violence doit à tout prix être évitée.

 

Il faut garder en tête que les attentat terroristes, quelles que soient les motivations de leurs auteurs et l'identité de leurs victimes, sont commis par des individus et non par des peuples ou des communautés.  Ces individus sont les premiers coupables de leurs actes.  Pour cette raison, il serait insensé d'en blâmer tout ceux qui sont du même pays, de la même nationalité, origine ethnique ou religion qu'eux.  Cette attitude discriminatoire ne fait que mettre de l'huile sur le feu et ne règle rien.  On ne devrait jamais porter la responsabilité des fautes d'autrui, en particulier lorsque nous ne les avons nous-mêmes ni commises ni même encouragées.  Dans ce cas-ci, elles sont même dénoncées vigoureusement par la majorité des canadiens.

 

On peut certes dénoncer les personnes qui véhiculent des discours de haine envers certains groupes et souligner l'influence qu'ils peuvent avoir sur le passage à l'acte des terroristes mais c'est un terrain très glissant qu'il faut emprunter avec la plus grande prudence.  Il est important de viser des propos précis et non les pensées qu'on attribue à leurs auteurs sinon.  On peut également dénoncer les idéologies violentes mais là encore, il est important de s'exprimer sur des propos précis, ce qui est facile lorsqu'une idéologie s'appuient sur des textes politiques ou religieux.  Par exemple, l'islam est basé sur des textes dont une importante proportion sont intolérants mais on ne doit pas présumer pour autant que tous les musulmans les connaissent et les approuvent.

 

Bonne réflexion et paix et tous et toutes!

 

Suggestions de lecture:

 

Lettre ouverte à ceux qui voudraient que l'Occident ferme ses frontières aux musulmans

Les biens-pensants ou la tolérance sélective

 

31 décembre 2016

Bonne année

bonne année 2017

 

 

 

Posté par brisonslemythe à 16:03 - - Permalien [#]
Tags : ,

23 décembre 2016

Joyeux Noël

 

Joyeux Noël BLM 2016

 

en mémoire

Posté par brisonslemythe à 20:36 - - Permalien [#]
Tags :

21 décembre 2016

Je suis Berlin

ich bin ein berliner

hqdefault

C0ESt5UXgAAL2z3-696x398

 

Enregistrer

Posté par brisonslemythe à 09:37 - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 septembre 2016

Les biens-pensants ou la tolérance sélective

 

Capitaine tolérance

 

"Qui eût cru que la tolérance même aurait ses fanatiques?" Chrétien Guillaume de Lamoignon de Malesherbes

 

Ils n'ont que le mot "diversité" à la bouche mais sont incapables d'accepter la diversité d'opinion.  Ils sont favorables à la liberté d'expression mais injurient ceux qui ne pensent pas comme eux.  Ils se veulent inclusifs mais pour cela, ils sont prêts à exclure beaucoup de personnes.  Ils disent être anti-racistes mais encouragent la leucophobie, (le racisme anti-blanc).  Ils vantent l'intégration mais font tout pour en dégoûter les immigrants.  Ils sont citoyens du monde mais c'est un monde qui n'a que trois points cardinaux.   Ils se revendiquent de la tolérance, de l'ouverture, de la sagesse, bref du Bien avec un grand "B".  Les bien-pensants, comme on les appelle souvent, ne font pas dans la nuance.  Je le sais, ayant déjà fait partie, (à un moindre degré), de cette élite morale auto-proclamée.  Vous êtes leur ami ou leur ennemi et la première position est un siège éjectable. 

 

Au sujet de l'islam, les bien-pensants ne tolèrent que les applaudissements.  Leur raisonnement est simple:  puisqu'il existe des préjugés à l'égard des musulmans, ces derniers forment un groupe de victimes fragiles qu'il faut protéger de toute critique.  Réduits à leur religion, ils en sont considérés comme indissociables: critiquer l'islam, c'est critiquer l'ensemble des musulmans et puisque les victimes sont placées de facto dans le camp des "bons", leur religion ne peut qu'être bonne et bienfaisante. 

 

Osez prétendre que l'islam est intolérant et vous êtes automatiquement classé dans le camp des "méchants": intolérants, ignorants, racistes, xénophobes, islamophobes, bref le Mal avec un grand "M".   Vous pouvez connaître les textes fondateurs musulmans mieux que la majorité des musulmans (et des bien-pensants) et amener des preuves en béton, rien n'y fait: vous êtes une menace, que dis-je LA menace au vivre-ensemble que nos héros de la tolérance ont le devoir de neutraliser par l'ostracisme et la censure!  Le peuple est influençable et il a besoin d'être protégé des opinions comme la vôtre qui pourraient le faire sombrer dans l'intolérance. 

 

Haine de soi

 


“L'intolérance des tolérants existe, de même que la rage des modérés.” Victor Hugo 

 

Il faut voir les biens-pensants réduire avec une ferveur quasi-religieuse les sociétés occidentales à un collage de tout les fléaux de la Terre, comme si ceux-ci leur étaient exclusifs: individualisme, matérialisme, inégalités sociales, violence, pollution, corruption, alcool, drogue, etc.  Il faut les entendre réduire l'histoire de leur pays à une série d'acte barbare: colonisation, esclavage, guerre, génocide, etc.  En Amérique du Nord, certains d'entre eux vont jusqu'à se considérer comme de simples invités dans leur pays puisqu'ils ne sont pas autochtones (ce qui est assez ironique si on considère que plusieurs d'entre eux ont du sang autochtones sans le savoir!)

 

Ne leur demandez surtout pas de vous donner des chiffres précis ou de vérifier l'exactitude des évènements "historiques" qu'ils invoquent.  Pour eux, l'Occident n'est qu'un seul pays unidimentionnel et monoculturel.  Après "hamburger", "télé-réalité" et "hollywood", il n'y a plus rien à en dire!  L'important n'est pas de dresser un portrait fidèle de son passé ou de son présent mais de se donner l'occasion de se dissocier publiquement de l'horreur et de l'injustice afin que leur tolérance se révèle dans toute sa splendeur, telle une rose qui aurait poussé dans la boue.  Et nous?  Nous faisons partie de la boue! 

 

Ces dictateurs de la pensée se croient humbles parce qu'ils crachent sur leur culture mais ce qu'ils recherchent dans les faits, c'est la confirmation de la très haute opinion qu'ils ont d'eux-mêmes.  Cette confirmation ne peut provenir que de personnes issues des cultures qu'ils ne méprisent pas, donc non-occidentales.   Ils sont si tolérants, si évolués, ils sont sûrs de les impressionner!   Ils sont surtout très faciles à manipuler; comme le corbeau de la fable, il suffit à leur public de les flatter dans le sens des plumes pour les entendre coasser et laisser ainsi échapper un fromage halal. 

 

Enivrés par leur sentiment de supériorité morale, les bien-pensants ne réalisent pas que jouer les paillassons, même si c'est avec un ego démesuré, ne suscite que le mépris et non le respect.  Ceux qui font mine de les respecter ne font souvent que se servir d'eux pour valider leur propre haine anti-occidentale (c'est d'ailleurs pourquoi les musulmans  intégristes les apprécient autant).  Cela dit, la manipulation va dans les deux sens puisque nos idiots utiles se servent souvent des musulmans pour rivaliser de tolérance entre eux en les exhibant comme des trophées, à croire qu'ils ne cherchent à s'en faire des amis que pour se venter de les avoir.

 

papa

 

“Il y a des gens qui, à propos de certains problèmes, font preuve d'une grande tolérance. C'est souvent parce qu'ils s'en foutent.” Mark Twain

 

Double standard

 

On pourrait croire qu'une personne prête à vous comparer à Hitler dès que vous critiquez le port du niqab serait facile à indigner par des "violences" plus graves, par exemple les violences commises par les islamistes à travers le monde.  Eh bien non!   Appliquant un double standard digne de l'islam, ils voient la paille dans l'oeil occidental, mais pas la poutre dans celui des islamistes.  Ils ont même adapté à l'islam le concept de racisme de la moindre attente, qui consiste à avoir des attentes moins élevées envers certains groupes ethniques sous prétexte qu'ils seraient moins "évolués" et pourraient donc difficilement s'adapter aux valeurs dites occidentales...

 

Ils sont si habitués à s'interdire de porter un jugement sur quoi que ce soit qui vient d'ailleurs qu'ils en sont arrivés à ne plus pouvoir reconnaître la violence islamistes, sauf pour en rendre les pays occidentaux responsables.   Leur seule réaction en voyant un reportage sur un attentat terroriste est d'accuser les médias occidentaux de donner une mauvaise image des musulmans (pas d'amalgame qu'ils disaient)!  C'est comme s'ils avaient sur les yeux un filtre ne laissant passer que ce qu'ils peuvent utiliser pour haïr l'Occident encore davantage.  C'est sans doute pourquoi ils demeurent généralement muets lorsqu'un attentat islamiste a lieu dans un pays non-occidental (en particulier lorsque les victimes sont majoritairement musulmanes).

 

Pour nos héros de la tolérance, le citoyen occidental caucasiens idéal est un être transparent, sans identité, sans culture, amorphe intellectuellement et incapable de réagir devant les pratiques culturelles ou religieuses qui heurteraient immédiatement ses valeurs si elles émanaient de son pays.  Sans autre référent moral qu'une charte des droits et persuadé que critiquer et haïr sont des synonymes, son seul soucis est de ne contrarier personne, quitte à fermer les yeux sur l'intolérable.  Il ne s'anime que lorsqu'il entend critiquer le pays ou la culture de ses ancêtres.  Enfin, il a le droit de s'exprimer, enfin il a l'occasion de rembourser une partie de la dette morale avec laquelle il est né!

 

Dans cette optique, seuls les non-occidentaux peuvent se considérer comme une richesse pour l'humanité sans se faire taper sur les doigts par la bien-pensance.   Leur musique est classée "musique du monde", leurs communautés sont appelées "communauté culturelles".  Contrairement à nous, ils sont invités à avoir une identité nationale forte, à être fiers de leur culture, à célébrer leurs différences et à préserver intégralement  leur mode de vie, même après avoir immigré.  Remarquez, s'il fallait que tout les peuples non-occidentaux adoptent l'attitude attendue des occidentaux, le monde deviendrait si fade et si uniforme que les bien-pensants eux-mêmes y perdraient tout intérêt...

 

Tolérance ou indifférence?

 


"La tolérance n'est point l'indifférence, elle n'est point de s'abstenir d'exprimer sa pensée pour éviter de contredire autrui, elle est le scrupule moral qui se refuse à l'usage de toute autre arme que l'expression de la pensée."  Jean-François Ricard, dit Jean-François Revel

 

Une personne qui ne sait rien dire d'autre que "C'est son choix" ou "Il ne faut pas juger" lorsqu'on lui demande ce qu'elle pense du voile intégral, de la polygamie, des mutilations génitales ou de la charia n'est pas tolérante mais indifférente.  Ne pas réagir, c'est aussi ne pas prendre position, ne pas prendre de risque, ne pas s'impliquer.  Élevés à ne s'indigner de rien, à relativiser tout ce qui les choque et à censurer toute pensée qui ne passe pas le filtre de la rectitude politique, les occidentaux du futur risquent d'être difficiles à distinguer des plantes vertes!

 

Cesse-t-on d'être tolérant dès que l'on cesse de tolérer quelque chose?  Autant que l'on cesse d'aimer les couleurs si on n'aime pas le rouge.  Une porte ouverte n'est pas comme une porte arrachée.  Elle est ouverte parce qu'on veut qu'elle le soit, pas parce qu'on ne sait pas comment la  refermer.  De même il n'y a pas de réelle ouverture à l'autre que lorsqu'on n'est même pas conscient d'avoir la possibilité de ne pas l'être à tout et à tout le monde.  La tolérance doit résulter d'un choix, ce qui implique l'existence d'au moins une autre option.  Elle doit également être sincère sinon ce n'est qu'hypocrisie, orgueil et manipulation. 

 

Les bien-pensants doivent prendre conscience de leurs préjugés et faire l'effort d'écouter ceux qui pensent différemment d'eux au risque d'être ébranlés dans leurs convictions.  Ils doivent également admettre que les pays occidentaux ont chacun, comme tout les pays, une histoire faites du meilleur et du pire, de même qu'une culture qui leur est propre et dont leurs habitants peuvent être fiers.   Que ça plaise ou non, les occidentaux font partie intégrante du monde et de sa diversité!

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

08 août 2016

La condamnation des non-musulmans à l'enfer

 

ciel enfer zip

“Les autres ne sont pas notre enfer parce qu'ils sont les autres ; ils créent notre enfer lorsqu'ils n'acceptent pas d'entrer en relation avec nous.” Albert Jacquard

 

Imaginez que vous êtes condamnés à être nourris d'épines, de fruits pourris et d'eau croupie, que vous êtes vêtu de vêtements de goudron, que des chaînes et un carcan vous emprisonnent et que vous êtes régulièrement traîné par terre, battus à coups de massue, ébouillanté et brûlé jusqu'à ce que votre peau fonde et qu'en plus, on vous donne à chaque fois une nouvelle peau pour répéter le processus!  Imaginez maintenant que ces tortures ne se terminent jamais.  Même pas dans un milliard de milliard d'années.  C'est à ça que ressemble l'enfer musulman tel qu'il est détaillé dans le Coran et, si vous n'êtes pas musulman, vous y êtes condamnés d'office, avant même d'avoir commis la moindre faute! 

 

L'enfer musulman est directement inspiré de celui qu'a imaginé l'Église catholique suite à une interprétation particulière du mot "Géhenne".  À l'origine, ce mot ne désignait pas le séjour des morts injustes, mais une vallée située au sud-ouest de la vieille ville de Jérusalem où des sacrifices d'enfants avaient lieu 8e siècles avant la naissance de Jésus et qui fut par la suite convertie en décharge publique.   On y incinérait les déchets mais également les cadavres des criminels exécutés et, pour prévenir les épidémies, on versait dans le feu du souffre afin qu'il ne s'éteigne jamais. Ainsi, lorsque Jésus dit (Mc 9:43) -Et si ta main est pour toi une occasion de péché, coupe-la : mieux vaut pour toi entrer manchot dans la Vie que de t'en aller avec tes deux mains dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint pas ", il n'évoque pas des âmes brûlant en enfer mais bien des cadavres brûlant dans une décharge.  Pour ne rien arranger, les premiers traducteurs de la Bible utilisèrent le mot "enfer" pour traduire le mot hébreux "sheol" et le mot grec "hades"  qui désignent tout deux, dans l'Ancien Testament, le séjour de tout les morts, sans distinction.  Le folklore catholique a fait le reste et l'islam a récupéré le mythe à son profit.

 

3.12. Dis à ceux qui ne croient pas : « Vous serez vaincus bientôt; et vous serez rassemblés vers l’Enfer. Et quel mauvais endroit pour se reposer! »

3.85. Et quiconque désire une religion autre que l’Islam, ne sera point agrée, et il sera, dans l’au-delà, parmi les perdants.


4.56. Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment. (…)

5.10. Quant à ceux qui ne croient pas et traitent de mensonge Nos preuves, ceux-là sont des gens de l’Enfer.

 

Le Coran comporte des centaines d'autres versets sur l'enfer.  L'écrasante majorité d'entre eux y condamnent explicitement des gens, non pour un quelconque crime mais pour leurs croyances.  Parce qu'ils ne croient en aucun dieu, qu'ils croient en plusieurs dieux, qu'ils ne croient pas en Allah, qu'ils croient que celui-ci a un fils, qu'ils ne croit pas que Muhammad soit un prophète, qu'ils doutent de la véracité du Coran, qu'ils ne croient pas en une vie après la mort ou qu'ils doutent du jugement dernier.  Inutile d'espérer le secours d'un contexte historique particulier ou d'une interprétation libérale pour adoucir ces déprimants versets: l'islam condamne littéralement des gens à souffrir éternellement parce que leurs croyances divergent de celles auxquelles sont censées adhérer les musulmans.

 

Dans l'islam, les mécréants (littéralement "les mauvais croyants") sont considérés comme les pires criminels qui soient et aucune valeur n'est accordée à leurs bonnes actions:

 

 

8.55. Les plus viles créatures pour Dieu sont les infidèles obstinément réfractaires à la foi

 

7.147. Et ceux qui traitent de mensonges Nos preuves ainsi que la rencontre de l'au-delà, leurs oeuvres sont vaines. Seraient-ils rétribués autrement que selon leurs oeuvres? "

 

 


32.22. Qui est plus injuste que celui à qui les versets d'Allah sont rappelés et qui ensuite s'en détourne? Nous nous vengerons certes des criminels.

98.6. Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les Associateurs iront au feu de l'Enfer, pour y demeurer éternellement. De toute la création, ce sont eux les pires.

 

 

 

 

 

Les autres motifs de damnation sont à peine mentionnés dans une poignés de versets et dont plusieurs ne font qu'entretenir la haine des non-musulmans: tuer un musulman (4.93), expulser un musulman de chez lui (2.85-86), faire subir des épreuves à un musulman (85.10), violer un serment fait à des musulmans (9.95-96) et refuser de faire la guerre à des non-musulmans (quoique le verset 48.16 concerne un conflit en particulier et s'adresse à des bédouins).  À titre d'information, sont également condamnés à l'enfer ceux qui accusent faussement une femme de fornication ou d'adultère (24.11 et 24-14 et 24.23), s'approprient les biens d'un orphelin (4.10), accumulent des richesses (9.34-35, 102.1-2 et 104.2), calomnie et diffament (104.1) ou prétendent être une divinité (21.19)... 

 

Le simple fait qu'une religion punisse la liberté de penser par une éternité de souffrance devrait être suffisant pour provoquer chez ses adeptes un immense dégoût ainsi qu'une prise de conscience qui les amène à douter de sa véracité.  Comment un dieu censé être juste pourrait-ils s'acharner, non sur des gens qui tuent ou commettent un génocide, ni même sur des gens qui volent, violent et torturent, mais sur des gens qui n'ont commis d'autre crime que de penser différement?  Comment un dieu censé être parfait pourrait-il être assez cruel pour torturer pour l'éternité des gens morts qui ne représentaient même pas une menace pour autrui de leur vivant, sans même épargner ceux que la torture finirait par convaincre de la "sagesse" de ses règles? 

 

En quoi est-il juste de traiter des gens comme des criminels parce qu'ils ne partagent pas les croyances musulmanes?   Ne pas croire ou croire différement des musulmans ne rend personne mauvais.  Le penser reviendrait à dire que l'être humain est mauvais en soi et qu'il n'y a que la peur d'Allah qui puisse l'empêcher de commettre des crimes (et si c'était le cas, les statistiques des pays musulmans sur les différents crimes le prouveraient).  En quoi est-ce un crime de ne pas croire?  Parce qu'un non-croyant ne respecte pas tout les obligations et les interdits de l'islam?  Mais n'est-ce pas normal de ne pas observer les règles d'une religion quand on n'y croit sincèrement pas?   Quand on ne croit pas en une chose, c'est parce que personne ne nous a donné de raisons suffisante de croire et, pour tout argument, l'islam n'a que la haine, les menaces et une quantité impressionnante de faussetés scientifiques

 

Il devrait être évident pour quiconque se donne la peine d'y réfléchir sérieusement, que l'enfer musulman, (tout comme l'enfer catholique qui lui a servi d'inspiration), n'a été inventé que pour inspirer aux premiers musulmans une terreur telle qu'ils ne leur vienne jamais à l'esprit de désobéir aux règles qu'on leur disait d'origine divine.  La violence à l'égard des incrédules ne fait que traduire la frustration de celui qui se révèle incapable de convaincre ceux-ci par la force de ses arguments.  Quand aux nombreux versets prétendant qu'Allah égare volontairement ceux qui ne croient, ce n'est qu'une tentative désespérée pour faire taire ceux qui se demandent à juste titre pourquoi un dieu tout-puissant et obsédé par le désir d'être adoré de la Terre entière ne pourrait pas tout simplement contraindre chaque être humain à croire en lui.

 

Il n'est pas facile de s'autoriser à penser librement lorsqu'on est persuadé qu'une simple pensée peut nous condamner à une éternité de souffrance.  Nombreux sont les croyants qui préfèrent étouffer leurs doutes et se raccrocher à leurs croyances comme à une bouée de sauvetage.  Plusieurs d'entre eux vivent dans la souffrance et la peur.  L'enfer qu'ils subissent est pire que celui qu'ils craignent car lui, il est réel.

 

Suggestions de lecture:

Versets sur l'enfer

L'enfer musulman

L'islam et la croyance obligatoire

L'islam: une religion sur mesure... pour son fondateur!

Témoignages d'ex-musulmans

 

Enregistrer

Enregistrer

Posté par brisonslemythe à 10:44 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 juillet 2016

Je suis...

JE SUIS FATIGUÉ(E)

Posté par brisonslemythe à 22:37 - - Permalien [#]

Je suis Munich

JE SUIS MUNICH

Posté par brisonslemythe à 22:36 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

14 juillet 2016

Je suis Nice

Je suis nice

Posté par brisonslemythe à 23:56 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,