Brisons le mythe

21 avril 2019

Je suis Sri Lanka

je-suis-sri-lanka

Posté par brisonslemythe à 11:54 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,


16 avril 2019

Notre-Dame de Paris

notre-dame-de-paris-portee-musicale-musique

Posté par brisonslemythe à 15:17 - - Permalien [#]
Tags :

03 avril 2019

Les tactiques du bien-pensant pour vous faire taire

silence-bouche-x-censure

Dernière modification: 5 avril 2019

 

"Le vrai test pour déterminer l’appui de quelqu’un à la liberté d’expression c’est quand il laisse à d’autres la liberté de dire et de publier des idées qu’il juge offensantes." Walter E. Williams

 

Référence morale auto-proclamée, ceinture noire 7e dan en rectitude politique, le bien-pensant se fait le porte-parole de tout les opprimés de la planète.  Le bien-pensant n'aime pas beaucoup les débats.  D'abord parce qu'il a toujours raison et qu'à ce titre, il ne voit pas l'intérêt de débattre avec des gens qui ont toujours tort.  Ensuite parce que débattre implique de savoir argumenter, un art qu'il n'a pas cru bon de connaître en profondeur.  C'est pourquoi il a développé quelques tactiques pour faire taire ceux qui expriment des opinions qui lui déplaisent lorsqu'il a le sentiment (et il l'a de façon compulsive) que ces opinions contribuent, de quelque façon que ce soit, à une oppression (islamophobie, racisme, sexisme, etc).  Voici un détaillé des tactiques du bien-pensant.

  

-Il vous fait des procès d'intention

 

Lorsqu'il ne trouve rien à redire sur vos propos, le bien-pensant réagit à vos pensées, c'est à dire aux pensées qu'il est persuadé que vous avez eues en les tenant.  Car voyez-vous, même si vous vous êtes contenté d'écrire un truc comme "il faudrait peut-être réduire un peu les seuils d'immigration pour favoriser l'intégration",  vous pensez forcément que toute immigration devrait être interdite et que les immigrants sont des indésirables!  N'essayez même pas de le nier, il vous a démasqué!  Le bien-pensant est un devin: il lit dans vos pensées et entre les lignes!  

 

-Il répond à des propos imaginaires

 

 C'est la seconde partie de la lecture de pensée.  Maintenant que le bien-pensant considère connaître vos plus sombres pensées, il peut répondre à des propos que vous n'avez pas tenus (mais que vous avez forcément pensé très fort).  Par exemple, vous écrivez "le voile musulman est un symbole sexiste" et on vous réplique "Mais il y a des femmes voilées très instruites et pas soumises du tout aux hommes!"  Vous n'aviez pas abordé le sujet et si vous l'aviez fait, ce n'est même pas ça que vous auriez écrit mais rien n'y fait: si vous critiquez le voile, vous adhérez forcément à toutes les préjugés possibles et imaginables sur les musulmanes voilées.    Le bien-pensant paresseux par contre se contentera de déformer vos propos.

 

-Il vous colle des étiquettes 

 

Lorsqu'il ne peut pas trouver d'argument contre vous (ce qui arrive assez fréquemment), le bien-pensant opte pour les insultes.  Ses insultes de prédilection sont, dans le désordre, "islamophobe", "xénophobe", "raciste", "fasciste" et "extrême-droitiste".   L'important est de vous coller au front l'étiquette la plus infamante possible, le but étant de faire de vous un infréquentable que les gens fuient.  Un simple contradicteur est encore un être humain.  On peut l'écouter sans être frappé d'opprobre sociale.  Un infréquentable, c'est pire, c'est un être abominable, c'est le mal absolu, c'est le côté obscure de la Force!  On n'écoute pas un infréquentable, on le fréquente encore moins.   Son discours est de facto invalidé, comme le serait celui d'un nazi ou d'un pédophile, et ce de façon permanente. 

 

-Il fait de la projection

 

Le bien-pensant considère que si vous défendez la liberté d'expression de quelqu'un, c'est parce que vous pensez forcément comme lui.  Protestez contre une entreprise de censure contre une personne dont le bien-pensant n'aime pas les prises de position et il vous considère immédiatement comme son jumeau idéologique.  S'il considère cela, c'est surtout parce qu'il ne lui viendrait jamais à l'esprit que l'on puisse défendre la liberté d'expression d'une personne dont on ne partage pas entièrement les opinions et les valeurs.   Qu'on le comprenne bien: il est tolérant, inclusif, ouvert et tout ça mais seulement envers ceux qu'il estime être de bonnes personnes et ce cercle restreint est essentiellement constitué des personnes qui pensent comme lui.

 

-Il vous déclare coupable par association

 

Suite logique de la tactique précédente, le bien-pensant considère que si vous défendez une prise de position à laquelle adhère des personnes ayant des préjugés, vous partagez forcément ces préjugés.  Si vous soutenez l'artiste X, participez à la manifestation Y ou votez pour le parti Z et que des racistes, des misogynes ou des homophobes en font autant, c'est que vous êtes raciste, misogyne ou homophobe.  Inutile de mentionner que cette tactique est largement responsable de la montée des partis de droite puisqu'elle a leur permis de récupérer à leur profit les combats abandonnés par la "nouvelle" gauche (multiculturaliste et relativiste) et le féminisme dit intersectionnel: lutte contre l'extrémisme religieux, laïcité, égalité des sexes, etc.

 

-Il généralise

 

Suite logique de la suite logique, le bien-pensant vous vouvoie souvent mais ce n'est pas nécessairement parce qu'il est poli.  Ainsi, il peut utiliser le "vous", non pour s'adresser à vous personnellement mais plutôt pour s'adresser au groupe ethnique, politique, linguistique, sexuel ou autre auquel vous appartenez.   Parfois c'est très évident, comme lorsque sa phrase commence par "Vous  les occidentaux" ou encore qu'il fait référence à des évènement qui datent d'avant votre naissance (esclavage, croisades, colonisation) mais pas nécessairement.  Fait intéressant: le bien-pensant peut très bien généraliser sur un groupe auquel il appartient auquel cas, le "vous" sera remplacé par le "nous" ou le "on").  Cependant, il ne considère généralement pas avoir commis la faute ou posséder le défaut qu'il reproche collectivement à tout les membres du groupe en question.

 

-Il signale vos propos à la modération

 

Version moderne du classique "Je vais le dire à maman!", le signalement de commentaire est souvent utilisé sur les réseaux sociaux et les blogs des journaux par le bien-pensant lorsque ses tactiques d'intimidation échouent.  Parfois (assez souvent même), ça marche.  Les mentions de type "Commentaire supprimé" ou "Contenu désactivé" se multipient alors sur la page touchée rendant la compréhension de toute discussion impossible.  Dépendamment du niveau d'hypersensibilité des modérateurs du média concerné, la censure peut même aller jusqu'au banissement pur et simple.   Parfois, vous ne vous en rendez compte qu'en constatant que vos commentaires n'apparaissent qu'à vous.  C'est que les médias ont une image à préserver et, même si vous respectez à la lettre leur charte de modération, ils peut leur arriver de changer les règles en cours de route ou de les appliquer de façon arbitraire en fonction des prises de position exprimées par les utilisateurs de leur plate-forme.  Peu leur chaut alors de sacrifier votre liberté d'expression.  

 

-Il vous bloque sur Facebook

 

Lorsque vous écrivez directement sur sa page Facebook et que le bien-pensant n'aime pas ce que vous écrivez, il peut choisir tout bonnement de vous bloquer (non sans avoir effacé vos commentaires auparavant).  Ainsi, il n'a pas à vous répondre et il s'assure que vous n'aurez pas une mauvaise influence sur les autres visiteurs de sa page.  

 

On ne doit pas demeurer sans réagir devant ces tactiques qui ne sont rien d'autre que de l'intimidation décomplexée visant à vous museler.  Cependant, il y a des façons plus intelligentes que d'autres pour le faire.  Conservez toujours votre calme et ne cédez pas à l'envie de répliquer aux insultes par d'autres insultes.   Demandez à votre contradicteur ce qu'il vous reproche exactement et mettez-le au défit de trouver des faits et des citations qui lui donne raison.  Mettez-le en face de ses contradictions, faites-lui voir la poutre dans son oeil.   

 

Écrivez vos commentaire avec soin et faites une petite recherche avant d'aborder l'actualité, l'histoire ou tout autre sujet précis.  Relisez et corriger si nécessaire un commentaire avant de l'envoyer et conservez-en une copie.  Lisez la charte des commentaires des médias et respectez-la à la lettre.  Envoyez de préférence plusieurs courts commentaires plutôt qu'un seul très long, afin d'éviter qu'il ne soit entièrement censuré pour une ou deux lignes qui ne respecteraient pas la charte.  Si un modérateur efface un de vos commentaire, réécrivez-le autrement et si vos commentaires sont censurés à répétition, écrivez au média concerné afin de savoir pourquoi.  Vérifez de temps en temps si vos commentaires sont toujours visibles après déconnexion.

 

Certaines entreprises de modération utilisent un logiciel de reconnaissance de mots qui repère certains mots précis (islam, Coran, musulman, Mahomet) et dans certains cas, (Netino par exemple), le personnel travaille dans des pays musulmans, ce qui peut biaiser la modération.  On peut déjouer jusqu'à un certain point ces logiciels en utilisant l'un des trucs suivants:

  1. remplacer les "i" majuscule par des "l" minuscule et vice versa
  2. remplacer les "a" par "@"
  3. espacer les lettres ou les syllabes
  4. remplacer une voyelle par un astérisque
  5. remplacer le mot par une courte description
  6. écrire seulement les premières lettres d'un mot suivit de "..."
  7. faire une faute d'orthographe (en dernier recours seulement, après tout, vous ne voulez pas passer pour quelqu'un qui ne sait pas écrire correctement!)

 

 

Suggestion de lecture:

 

Petit recueil de 25 moisissures argumentatives pour concours de mauvaise foi

Les biens-pensants ou la tolérance sélective

Erreurs à éviter

Comment reconnaître une personne qui a un parti pris pour l'islam?

Objections auxquelles il faut savoir répondre

Qu'est-ce que l'islamophobie?

Choses importantes à savoir sur l'islam

 

                                                             Image du Blog mumuland.centerblog.net

01 avril 2019

Enfin!

 

 

 

poisson-avril-2019-brisons-le-mythe-2

 

poisson-d-avril

 

 

 

Posté par brisonslemythe à 00:00 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 mars 2019

Double-attentat terroriste dans deux mosquées de Christchurch

je-suis-christchurch

 

  Un double attentat terroriste a eu lieu vendredi le 15 mars dans deux mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande.  Au moins 49 personnes (dont plusieurs enfants) sont morts et 20 autres ont subit des blessures graves.   Le tireur présumé, Brenton Tarant un australien de 28 ans s'identifiant au mouvement d'extrême-droite, a été arrêté.

Tout les terroristes cherchent à justifient leurs crimes barbares par une "cause", si délirante soit-elle et Tarant. ne fait pas exception à la règle.  Il affirme vouloir lutter contre "le génocide des blancs via l'immigration de masse".  Il ne se perçoit pas comme un criminel mais comme un justicier investi d'une mission.  Il ose même se comparer à Nelson Mandela et s'attendre, tenez-vous bien,  à recevoir un jour le prix Nobel de la paix! 

Il se trouvera sans doute des gens pour prétendre que la violence de l'islam excuse les actes de violences envers les musulmans mais il n'y a absolument rien de logique à commettre des actes de violence pour dénoncer des textes religieux violents.   La seule et unique situation  la violence peut se justifier est la légitime défense.  

Il n'existe pas de crimes haineux acceptables.  Quand des personnes sont tuées pour leur appartenance à un groupe, l'acte est toujours et totalement injustifiable.   Quelle que soit notre opinion d'une religion, d'une idéologie politique, d'un groupe ethnique, d'un sexe ou d'une minorité sexuelle, absolument rien ne devrait être considéré comme plus grave que le massacre des civils. 

 

 

Suggestion de lecture:

La violence gratuite contre les musulmans est inacceptable

 

 

 

 

 

 

 

Posté par brisonslemythe à 09:29 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


08 mars 2019

8 mars

8-mars-journee-internationale-des-femmes-francais-arabe

Posté par brisonslemythe à 00:00 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 février 2019

Joyeuse Saint-Valentin

joyeuse-saint-valentin-arabe-francais

Posté par brisonslemythe à 09:02 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 janvier 2019

Bonne année!

bonne-annee-arriere-plan-2019

Posté par brisonslemythe à 11:00 - - Permalien [#]
Tags : , ,

25 décembre 2018

Joyeux Noël

joyeux-noel-blog-brisons-le-mythe

Posté par brisonslemythe à 12:00 - - Permalien [#]
Tags : , ,

22 décembre 2018

Il était une fois un verset

Loupe_versets

Image réalisée à partir d'une photo de loupe du site FreeDigitalPhoto.net et d'une capture d'écran de la sourate 9 du Coran.

 

Toute personne citant régulièrement des versets coraniques violents dans l'intention de prouver la violence de l'islam se heurte un jour ou l'autre à l'une des objections suivantes:

 

-les versets sont cités hors-contexte

-les versets sont mal traduits et doivent être lus en arabes pour être compris correctement

-les versets sont mal interprétés et n'autorisent en fait que l'autodéfense

 

On ne sait pas nécessairement quoi répondre à ce genre d'objection.  C'est particulièrement vrai lorsque notre interlocuteur est musulman car on lui prête facilement des connaissances encyclopédiques sur l'islam, (ce qui est rarement le cas), et on ne veux surtout pas dire des bêtises.  Heureusement, il n'est pas nécessaire d'être un grand spécialiste de l'islam ou de comprendre l'arabe pour prouver la violence ou l'injustice d'un verset.  Il est possible, en quelques étapes, de collecter bon nombre d'informations. 

 

Pourquoi ne pas faire cet exercice avec l'un des versets les plus intolérants du Coran?  Il s'agit du verset 29 de la sourate 9, dite "Le repentir" (Tawba), dont la violence est déjà assez évidente en soit.  La traduction utilisée est la version corrigée de Muhammad Hamidullah, (corrigée par le Centre du roi Fahd en Arabie saoudite):

 

9.29. Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, après s'être humilies .

 

 Vérifier la position du verset dans l'ordre chronologique du Coran

 

Les 114 sourates du Coran ne sont pas placées en ordre chronologique mais plutôt en ordre inverse de longeur (à l'exception de la première qui est très courte).  Or, il se trouve que la sourate 9 est la 113e, c'est donc l'avant-dernière sourate à avoir été "révélée" (du moins selon les croyances musulmanes).  Cette information est capitale parce qu'il existe une règle dit de l'abrogation, qui fait qu'en cas de contradiction entre 2 versets, le plus récent abroge le premier.   Le verset 29 abroge donc de nombreux versets tolérants des sourates précédentes.

 

Lire l'ensemble de la sourate

 

Le Coran est facilement accessible sur Internet.  Il est important de lire tout les versets d'une sourate afin d'avoir une idée générale du contexte (que nous approfondirons plus loin).  Véritable mine de renseignements sur les moeurs des premiers musulmans, la sourate 9 comporte de nombreux versets intolérants ou violents contre les "associateurs", (c'est à dire les polythéistes, qui étaient accusés par les musulmans d'associer d'autres divinités à Allah), les chrétiens et les juifs.

 

Voici les versets qui, respectivement, précèdent et suivent le verset 29:

 

9.28. Ô vous qui croyez! Les associateurs ne sont qu'impureté : qu'ils ne s'approchent plus de la Mosquée sacrée, après cette année-ci . Et si vous redoutez une pénurie, Allah vous enrichira, s'Il veut, de par Sa grâce. Car Allah est Omniscient et Sage.

9.29. Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, après s'être humilies .

9.30. Les Juifs disent : "Uzayr est fils d'Allah" et les Chrétiens disent : "Le Christ est fils d'Allah". Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les anéantisse! Comment s'écartent-ils (de la vérité?

 

Voici également d'autres versets violents de la même sourate.

 

9.5.  Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

9.81.  Ceux qui ont été laissés à l'arrière se sont réjouis de pouvoir rester chez eux à l'arrière du Messager d'Allah, ils ont répugné à lutter par leurs biens et leurs personnes dans le sentier d'Allah, et ont dit : "Ne partez pas au combat pendant cette chaleur! " Dis : "Le feu de l'Enfer est plus intense en chaleur." - S'ils comprenaient ! -

9.111.  Certes, Allah a acheté des croyants, leurs personnes et leurs bien en échange du Paradis.  Ils combattent dans le sentier d'Allah, ils tuent, et ils se font tuer.

 

S'informer sur le nom du verset

 

Avec le nom d'un verset, il est plus facile de trouver des informations sur lui sur Internet, en faisant une simple recherche par mot-clefs.  Le verset 29 est appelé "verset de la dhimmitude", parce qu'il introduit officiellement le concept de dhimma, régime juridique auquel étaient soumis les non-musulmans refusant de se convertir à l'islam, plus précisément les chrétiens et les juifs vivant en terre musulmane.  Les "dhimmis" ("protégés"), devaient obligatoirement acquiter la jyzia (traduit par "capitation"), un impôt per capita ("par tête") s'ils voulaient éviter d'être attaqués par les guerriers de Muhammad).

 

S'informer sur la présence d'un mot comportant la racine "qtl" dans la version arabe.

 

Même lorsqu'on n'a aucune notions d'arabe, il peut être utile d'aller lire la version phonétique arabe du verset retranscrite en alphabet romain.  Voici la transcription phonétique du verset 29:

 

9.29.  Qātilū Al-Ladhīna Lā Yu'uminūna Billāhi Wa Lā Bil-Yawmi Al-'Ākhiri Wa Lā Yuĥarrimūna Mā Ĥarrama Allāhu Wa Rasūluhu Wa Lā Yadīnūna Dīna Al-Ĥaqqi Mina Al-Ladhīna 'Ūtū Al-Kitāba Ĥattá Yu`ţū Al-Jizyata `An Yadin Wa Hum Şāghirūna

 

Le mot surligné en rouge comporte la racine arabe "qtl", qui veut dire "tuer". Albert Kasimirski, l'un des traducteurs du Coran les plus estimés, donnait au mot dérivé "quattâl" le sens de "qui tue tout", "le grand tueur".  De son côté, le dictionnaire arabe du Larousse lui donne le sens de "meurtrier".  Un autre mot de même racine, "qutul", a d'ailleurs la même signification.  On retrouve un mots à racine "qtl" dans le verset 30 de la soourate 9 et, dans la traduction de Hamidullah (utilisée pour les listes de versets de ce blog), il est traduit par le verbe "anéantir":

 

9.30.  Wa Qālati Al-Yahūdu `Uzayrun Abnu Allāhi Wa Qālati An-Naşārá Al-Masīĥu Abnu Allāhi Dhālika Qawluhum Bi'afwāhihim Yuđāhi'ūna Qawla Al-Ladhīna Kafarū Min Qablu Qātalahumu Allāhu 'Anná Yu'ufakūna

 

On retrouve dans le Coran, 22 versets où un mot comportant la racine "qtl" dans la version arabe.  Dans la plupart des versions françaises du Coran, ces mots sont traduits par un verbe autre que tuer, ("combattre" dans la plupart des cas).  C'est la même chose dans les traductions anglaises courantes.   Il faut toutefois garder en tête que le verbe "combattre", lorsqu'il est utilisé dans un contexte militaire, implique l'éventualité de tuer des gens.

 

Rechercher des exégèses du verset ou de la sourate dont il est issu

 

Un exégèse est une explication, un commentaire détaillé, une analyse ou une interprétation d'un texte obscur ou sujet à discussion.  Le mot arabe pour "exégète" est "tafsîr" et est couramment utilisé même dans les documents et sites Internet en français, c'est pourquoi il est avantageux de l'utiliser lors d'une recherche par mots-clef. 

 

Le tafsîr de At Tabarî est considéré comme le meilleur par les sunnites mais il y en a plusieurs autres dont As Samarqandî, Al Qurtubî, Ul Kabîr, Ibn Kathîr.  Certaines exégèses sont disponibles pour téléchargement sur Internet.  On peut également les consulter dans les bibliothèques publiques.

 

Selon l'exégèse du Professeur Al-Mawdûdî, la première partie de la sourate 9, soit les versets 1 à 37,  concerne une déclaration faite aux représentants des différents clans d'Arabie à l'occasion du Hadj (le grand pèlerinage) par un homme envoyé par Muhammad et qui portait sur la politique à adopter avec les polythéistes.  Elle précède la bataille de Tabouk (octobre 630), expédition militaire entreprise par Muhammad dans le but d'attaquer l'armée Byzantine, composée de chrétiens, pour venger le meurtre de l'un de ses embassadeurs par un chef chrétien de al-Balaqa survenue en en août 629 et à la suite duquel Muhammad avait ordonné la bataille de Mu'tah (sans participer lui-même à l'expédition).  Cette expédition n'avait eu aucun vainqueur, les deux camps s'étant retirés.  La "bataille" de Tabouk ne permi pas davantage à Muhammad d'assouvir sa vengeance puisque les deux armées ne se sont jamais rencontrées. 

 

La bataille de Tabouk devait en outre servir à Muhammad à savoir lesquels de ses hommes étaient près à sacrifier leur vie pour Allah: 

 

9.24. Dis : "Si vos pères, vos enfants, vos frères, vos épouses, vos clans, les biens que vous gagnez, le négoce dont vous craignez le déclin et les demeures qui vous sont agréables, vous sont plus chers qu'Allah, Son messager et la lutte dans le sentier d'Allah, alors attendez qu'Allah fasse venir Son ordre . Et Allah ne guide pas les gens pervers".

 

http://quran.al-shia.org/fr/tafsir/13.htm

 

Rechercher les hadiths se rapportant au verset 

 

Tout aussi importante que le Coran dans l'islam sunnite, la Sunnnah, constituée des hadiths (récits d'actes et de paroles attribués à Muhammad), donne beaucoup de détails sur la doctrine musulmane et la vie de Muhammad.   Les hadiths servent souvent à préciser le sens et le contexte d'un verset ou d'une sourate.  Ceux qui sont considérés comme les plus authentiques sont dit "sahih".  Les recueils de hadiths considérés comme les plus incontestables sont ceux du Sahih Bukhari (ou Boukhari) et ceux du Sahih Muslim (ou Mouslim).  Sur Internet, ils sont disponibles pour téléchargement ou consultables en ligne et ce en plusieurs langues.  On peut également trouver des hadiths classés par thèmes (avec des versets de même thématique) dans le livre "Riyad Salihin" ("Jardin des vertueux en français"), disponible en ligne.  Enfin, en faisant une recherche par mots-clef, on peut facilement trouver des hadiths sur diverses thématiques sur des sites musulmans comme http://www.hadithdujour.com

 

Bukhari, a consacré deux hadiths à la bataille de Tabouk dans son Sahih (5:59:702 et 6:60:109).  Voici des extraits du premier qui est aussi le plus long (pour le lire en entier, cliquer ici).  Le premier extrait donne des indices sur les habitudes militaires de Muhammad et le second rejoint les versets de reproche envers les musulmans qui refusent le combat:

 

"L’histoire des trois qui se sont absentés lors la bataille de Tabouk

 

Voici Kaâb Ibn Malek qui raconte sa propre histoire en disant : « Je n’ai jamais manqué une bataille menée par le Prophète, , hormis celle de Tabouk. J’ai manqué également à la Bataille de Badr mais le Prophète, , ne l’avait reproché à personne de ceux qui n’y avait pas pris part. Car à cette époque il était sorti pour attaquer le convoi de Qoraïch mais Allah, Exalté soit-Il, voulut que cette rencontre se transformât en une confrontation militaire inattendue. (...)  Le Prophète, , n’entreprenait jamais une expédition sans faire semblant de se diriger vers une autre destination jusqu’à cette bataille [de Tabouk] au cours de laquelle il l’entreprit durant une chaleur torride, un long voyage dans le désert et allait rencontrer un ennemi au nombre important. Le Prophète, , annonça l’affaire aux musulmans pour qu’ils se préparent pour la guerre et les mit au courant de la destination visée.

(...)

Quand je le saluai, il fit un sourire laissant entrevoir son courroux et me dit : « Viens ». Je m’approchai jusqu’à m’asseoir devant lui. Il me demanda : « Qu’est-ce qui t’a empêché de nous joindre ? N’avais-tu pas acheté ta monture ? ». Je répondis : « Si. Par Allah ! Si j’étais entre les mains de quelqu’un d’autre parmi les gens de ce bas monde j’aurais évité son courroux en inventant une excuse et j’en suis capable vu mon éloquence. Mais, par Allah, je sais que si je te raconte aujourd’hui des mensonges pour tecontenter, Allah, Exalté soit-Il, te rendra promptement courroucé contre moi. Et si je te dis la vérité qui te fâchera certes contre moi, j’espère qu’Allah, Exalté soit-Il, m'en récompense. Par Allah, je n’avais pas d’excuse. Par Allah, je n’étais jamais plus fort, ni plus riche comme au moment où je ne t'ai pas rejoint».Le Prophète, , me dit : « Quant à celui-ci, il a dit la vérité. Lève-toi et va-t-en, jusqu’à ce que Allah, Exalté soit-Il, prononce Son jugement à ton égard ».

(...)"

 

Al-Muslim quant à lui a rapporté un hadith qui résume bien la dhimma (19:8294): 

 

 "Lorsque vous rencontrez vos ennemis qui sont païens, invitez-les à suivre trois actions.  S'ils s'acquittent de l'une d'entre elles, vous l'accepterez et vous abstiendrez de leur faire du mal.  Invitez-les à accepter l'islam ; s'ils acceptent, acceptez-le aussi et cesser de les combattre.  S'ils refusent d'adhérer à l'islam, exigez d'eux la jyzia.  Si ils sont d'accord pour payer, saisissez-là et retirez vos mains à bonne distance des infidèles. Si ils refusent de payer l'impôt, demande l'aide d'Allah et combattez-les."

 

Se faire confiance 

Cet exercice peut être répété avec n'importe quel verset prêtant à controverse, d'autant plus que c'est, en général, ce genre de versets qui fait l'objet du plus grand nombre de publications sur Internet.   On peut faire le faire avec des versets qui semblent pacifiques au premier abord mais dont la "tolérance" ne résiste pas à une analyse plus poussée.

 

Liens utiles:

 

http://quranexplorer.com/Hadith/English/Hadith/bukhari/005.059.702.html

Riyad Salihin    

Hadith du jour

http://www.bonheur-pourtous.com/articles/view/is/Sira+ou+Biographie+du+Proph%C3%A8te+MUHAMMAD+(saws)/id/36

 http://www.islamweb.net/frhajj/index.php?page=article&lang=F&id=158611

 http://islammedia.free.fr/Pages/coran/coran_francais_phonetique.php?id=9

 http://www.anti-religion.net/jihad_islam.htm

 http://www.anti-religion.net/hamidoullah.htm

 http://www.icone-gif.com/gif/chiffres/vert/

 22 versets  

 http://quran.al-shia.org/fr/tafsir/13.htm

 http://www.blog.sami-aldeeb.com/2013/05/13/abrogeant-abroge-une-des-cles-indispensables-pour-comprendre-lislam/

 

 

Posté par brisonslemythe à 12:00 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 décembre 2018

Humour

chameau-bezier-creche-humour

Posté par brisonslemythe à 18:17 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 décembre 2018

Je suis strasbourg

 

je-suis-strasbourg-2

je-suis-strasbourg-cathedrale

je-suis-strasbourg-saucisse

je-suis-strasbourg

Posté par brisonslemythe à 12:14 - - Permalien [#]
Tags : , ,

10 juillet 2018

10 juillet: Journée mondiale sans voile

10-juillet-journee-mondiale-sans-voile-femme

 

En ce 10 juillet, portons la marguerite et soutenons le droit de toutes les femmes de ne pas porter le voile, sans risque d'être harcelées, insultées, agressées ou emprisonnées.  Invitons également les musulmanes, avec respect et gentillesse, à retirer leur voile pour cette journée afin de soutenir leurs soeurs qui sont persécutées parce qu'elles ne se voilent pas et qui sait, redécouvrir le plaisir de sentir le vent dans leur cheveux.

Voici quelques photos d'iraniennes qui se dévoilent malgré les lois de leur pays qui les obligent à couvrir leur cheveux.  J'ai pensé rendre leur visage flou afin de préserver leur anonymat mais je me suis dis que ce serait corrompre le message de liberté qu'elles veulent transmettre.

 

iranienne-femme-sans-voile-musulmane

 

 

 

femme-iranienne-iran-sans-voile-devoile-unveil-musulmane

 

 

 

femme-iranienne-voile-sans-unveiled-musulmane

 

 

femmes-trois-iran-iranienne-musulmanes-sans-voile-unveiled-women

 

 

 

femmes-women-sans-without-voile-veil-unveiled-iran

 

 http://mystealthyfreedom.net/en/reactions/

 

White-Wednesdays

 

femme-women-white-wednesday

13 avril 2018

L'islam et la guerre: agression ou autodéfense?

coran-ombre-mahomet

 


Dernière mise à jour: 28 mars 2019

 

"Pour se faire des ennemis, pas la peine de déclarer la guerre, il suffit juste de dire ce que l'on pense."  Martin Luther King.

 

Le caractère belliqueux de l'islam est évident pour quiconque prend la peine de lire le Coran avec un regard objectif.  Cependant, toute personne qui aborde franchement le sujet se fait répondre que l'islam n'autorise la guerre que dans un contexte d'autodéfense, qu'il faut replacer les versets guerriers dans leur contexte historique, etc.  Qu'en est-il?  J'aimerais ici inviter les lecteurs à examiner de plus près quelques versets guerriers ainsi que le contexte entourant leur "révélation".  

 

2.217. Ils t´interrogent sur le fait de faire la guerre pendant les mois sacrés. - Dis: "Y combattre est un péché grave, mais plus grave encore auprès d´Allah est de faire obstacle au sentier d´Allah, d´être impie envers Celui-ci et la Mosquée sacrée, et d´expulser de là ses habitants. L´association est plus grave que le meurtre." Or, ils ne cesseront de vous combattre jusqu´à, s´ils peuvent, vous détourner de votre religion. Et ceux parmi vous qui adjureront leur religion et mourront infidèles, vaines seront pour eux leurs actions dans la vie immédiate et la vie future. Voilà les gens du Feu: ils y demeureront éternellement.

 

Dans la société arabe de l'époque de Muhammad, faire la guerre durant les mois sacrés était considéré comme un très grand péché. Les polythéistes (appelés "associateurs" dans le Coran parce qu'ils "associent" d'autres divinités à Dieu) respectaient cette trêve,  le verset 217 justifie donc les attaques surprise commises par les musulmans contre des polythéistes qui vaquent à leurs occupations (non mlitaires) avec leur famille et ce pour la seule raison qu'ils croient en plusieurs dieux, (ce qui serait supposément un crime pire que le meurtre!). 

Quoique l'avant-dernière phrase parle des polythéistes qui combattront les musulmans, elle est au futur, elle anticipe donc des combats qui n'ont pas encore eu lieu.  De plus, on ne sait pas si ces combats seront initiés ou non par des polythéistes; il pourrait toutefois ne s'agir que d'un combat spirituel pour détourner les musulmans de l'islam (ce qui expliquerait pourquoi la version arabe de la seconde occurence (dans les traductions) du verbe "combattre" ne contient pas la racide "qtl" qui implique l'acte de tuer).

 

2.191: Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d´où ils vous ont chassés: l´association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez (pas près de la Mosquée sacrée avant qu´ils ne vous y aient combattus. S´ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants.
(...)
2.193: Et combattez-les jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'association et que la religion soit entièrement à Allah. S'ils cessent (de pratiquer le polythéisme), donc plus d'hostilités, sauf contre les injustes.



Le verset 191 fait allusion au départ des musulmans de la Mecque, chassés et dépossédés de leurs biens par des mecquois polythéistes du clan quraychite. Cependant, il a été révélé plusieurs années après les évènements, alors que la Mecque était sous le contrôle de Muhammad et des musulmans. Comme le verset 191 n'interdit aux musulmans d'attaquer les premiers que près de la Mosquée sacrée et que seule la disparition du polythéisme puisse faire cesser les hostilités, on ne peut pas parler de guerre d'autodéfense mais plutôt de représailles et de persécution religieuse.


3.12. Dis à ceux qui ne croient pas : "Vous serez vaincus bientôt; et vous serez rassemblés vers l'Enfer. Et quel mauvais endroit pour se reposer! "



Il serait plus facile de croire à de l'autodéfense si ce verset commençait par "Dis à ceux qui te déclarent la guerre"... 


3.121. Lorsqu'un matin, tu (Muhammad) quittas ta famille, pour assigner aux croyants les postes de combat et Allah est Audient et Omniscient.
3.122. Quand deux de vos groupes songèrent à fléchir! Alors qu'Allah est leur allié à tous deux! Car, c'est en Allah que les croyants doivent placer leur confiance .
3.123. Allah vous a donné la victoire, à Badr, alors que vous étiez humiliés. Craignez Allah donc. Afin que vous soyez reconnaissants !
3.124. (Allah vous a bien donné la victoire) lorsque tu disais aux croyants; "Ne vous suffit-il pas que votre Seigneur vous fasse descendre en aide trois milliers d'Anges" ?
3.125. Mais oui! Si vous êtes endurants et pieux, et qu'ils [les ennemis] vous assaillent immédiatement, votre Seigneur vous enverra en renfort cinq mille Anges marqués distinctement .
3.126. Et Allah ne le fit que (pour vous annoncer) une bonne nouvelle, et pour que vos coeurs s'en rassurent. La victoire ne peut venir que d'Allah, le Puissant, le Sage;
3.127. pour anéantir une partie des mécréants ou pour les humilier (par la défaite) et qu'ils en retournent donc déçus.



La bataille de Badr, aussi appelée Invasion de Safouan, est la première bataille victorieuse des musulmans et a été lancée par Muhammad en 624 contre une caravane marchande appartenant à des membres du clan quraychite pour venger l'appropriation des biens des musulmans. Celui qui dirigeait la caravane, Abû Sufyân, a fait de grands efforts pour éviter l'affrontement pendant plusieurs jours. On ne peut donc pas parler d'autodéfense mais de représailles contre des gens dont le seuls crime était d'appartenir au même clan que ceux qui avaient chassé les musulmans.



4.76. Les croyants combattent dans le sentier d'Allah, et ceux qui ne croient pas combattent dans le sentier du Tagut . Eh bien, combattez les alliés de Diable, car la ruse du Diable est certes, faible.



Ce verset compare clairement les non-musulmans à des soldats qu'il faut combattre. Difficile toutefois de dire si le combat préconisé est obligatoirement un combat militaire. 




8.12 Et ton Seigneur révéla aux Anges : "Je suis avec vous : affermissez donc les croyants. Je vais jeter l'effroi dans les cœurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous et frappez-les sur tous les bouts des doigts.
8.13 Ce, parce qu'ils ont désobéi à Allah et à Son messager." Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager... Allah est certainement dur en punition!
8.14. Voilà (votre sort); goûtez-le donc! Et aux mécréants le châtiment du Feu (sera réservé).
8.15. Ô vous qui croyez quand vous rencontrez (l'armée) des mécréants en marche , ne leur tournez point le dos. 
(...)
8.19 Si vous avez imploré l'arbitrage d'Allah vous connaissez maintenant la sentence [d'Allah] Et si vous cessez [la mécréance et l'hostilité contre le Prophète..], c'est mieux pour vous. Mais si vous revenez, Nous reviendrons, et votre masse, même nombreuse, ne vous sera d'aucune utilité. Car Allah est vraiment avec les croyants.



Les versets 7 et 8 de la sourate 8 disent ceci:

8.7. (Rappelez-vous), quand Allah vous promettait qu'une des deux bandes sera à vous. "Vous désiriez vous emparer de celle qui était sans armes, alors qu'Allah voulait par Ses paroles faire triompher la vérité et anéantir les mécréants jusqu'au dernier .
8.8. afin qu'Il fasse triompher la vérité et anéantir le faux, en dépit de la répulsion qu'en avaient les criminels. 


Il est difficile de dire si le verset 7 parle d'anéantir les mécréants en général ou seulement ceux qui s'opposent à l'armée des musulmans mais il mentionne clairement qu'attaquer un groupe sans arme était considéré comme normal par les guerriers musulmans et Allah ne leur fait aucun reproche direct à ce sujet. De plus, le verset 15 donne l'impression que l'armé musulmane allait à la rencontre des mécréants, ce qui n'est pas non-plus de l'autodéfense.



8.55. Les pires bêtes, auprès d'Allah, sont ceux qui ont été infidèles (dans le passé) et qui ne croient donc point (actuellement),
8.56. ceux-là mêmes avec lesquels tu as fait un pacte et qui chaque fois le rompent, sans aucune crainte [d'Allah].
8.57. Donc, si tu les maîtrises à la guerre, inflige-leur un châtiment exemplaire de telle sorte que ceux qui sont derrière eux soient effarouchés. Afin qu'ils se souviennent.
8.58. Et si jamais tu crains vraiment une trahison de la part d'un peuple, dénonce alors le pacte (que tu as conclu avec), d'une façon franche et loyale car Allah n'aime pas les traîtres.
8.59. Que les mécréants ne pensent pas qu'ils Nous ont échappé. Non, ils ne pourront jamais Nous empêcher (de les rattraper à n'importe quel moment).
8.60. Et préparez [pour lutter] contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin d'effrayer l'ennemi d'Allah et le vôtre, et d'autres encore que vous ne connaissez pas en dehors de ceux-ci mais qu'Allah connaît. Et tout ce que vous dépensez dans le sentier d'Allah vous sera remboursé pleinement et vous ne serez point lésés. 



Si le Coran encourage la poursuite de mécréants qui fuient le combat et identifie comme ennemi des gens que Muhammad et les musulmans ne connaissent pas et n'ont jamais rencontrés, il est difficile de convaincre les lecteurs qu'ils s'agit d'autodéfense. 



9.5 Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

 

À moins de les croiser par hasard, on ne peut trouver que ceux que l'on cherche et on ne peut assiéger un peuple qu'en l'attaquant chez lui.  On notera en passant combien versatile est Allah au sujet du respect des mois sacrés...

 



9.29 Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son Messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains après s'être humiliés.



Lorsque le début de la sourate 9 a été révélé, Muhammad s'apprêtait à attaquer l'armée byzantine (composée de chrétiens) pour rattraper l'échec de la bataille de Mutah (les deux armées ne s'étend jamais rencontrées), elle-même lancée pour venger le meurtre d'un émissaire envoyé par Muhammad, tué par un chef byzantin. Muhammad chargea donc un autre émissaire de communiquer le contenu du début de la sourate 9 à des peuples alliés pour leur expliquer quelle était la marche à suivre avec les non-musulmans, dans ce cas-ci les juifs et les chrétiens (appelés "Gens du livre"). Le verset 29, introduit officiellement le concept de dhimma, (du mot "dhimmi", c'est à dire "protégé"). Pour cette raison, on le surnomme "verset de la dhimmitude".  En gros, les juifs et les chrétiens sous domination musulmane doivent choisir entre la guerre, la conversion et le paiement de la jizya, un impôt spécial leur permettant d'acheter la paix et de continuer à pratiquer leur religion mais qui s'accompagne d'un statut inférieur auquel se sont ajouté par la suite un ensemble de contraintes humiliantes.  La jyzia est mentionnee dans le hadith sahih suivant:

 

"Lorsque vous rencontrez vos ennemis qui sont païens, invitez-les à suivre trois actions. S'ils s'acquittent de l'une d'entre elles, vous l'accepterez et vous abstiendrez de leur faire du mal. Invitez-les à accepter l'islam ; s'ils acceptent, acceptez-le aussi et cesser de les combattre*... S'ils refusent d'adhérer à l'islam, exigez d'eux la jyzia. Si ils sont d'accord pour payer, saisissez-là et retirez vos mains à bonne distance des infidèles. Si ils refusent de payer l'impôt, demande l'aide d'Allah et combattez-les. (Muslim Sahih 19/8294)



9.36. Le nombre de mois, auprès d'Allah, est de douze [mois], dans la prescription d'Allah, le jour où Il créa les cieux et la terre. Quatre d'entre eux sont sacrés : telle est la religion droite. [Durant ces mois], ne faites pas de tort à vous-mêmes. Combattez les associateurs sans exception, comme ils vous combattent sans exception. Et sachez qu'Allah est avec les pieux. 


Ce verset fait allusion aux polythéistes et il s'agit clairement d'une guerre de vengeance qui vise tout les polythéistes même si, bien sûr, ils ne combattent pas tous des musulmans.



9.123. Ô vous qui croyez! Combattez ceux des mécréants qui sont près de vous ; et qu'ils trouvent de la dureté en vous. Et sachez qu'Allah est avec les pieux. 


On croirait davantage à une promotion de l'autodéfense si ce verset était formulé ainsi: "Combattez ceux des mécréants qui vous combattent".




33.26. Et Il a fait descendre de leurs forteresses ceux des gens du Livre qui les avaient soutenus [les coalisés], et Il a jeté l'effroi dans leurs cœurs; un groupe d'entre eux vous tuiez, et un groupe vous faisiez prisonniers.
33.27. Et Il vous a fait hériter leur terre, leurs demeures, leurs biens, et aussi une terre que vous n'aviez point foulée. Et Allah est Omnipotent.



Ces versets font allusion au massacre de la tribu des Banu Qurayza. Des membres de cette tribu avaient soutenu les ennemis de Mahomet (est-ce si surprenant lorsqu'on sait de quelle violence Muhammad et ses guerriers étaient capables?)  Il s'agit donc clairement d'une guerre de représailles doublée d'une guerre pour l'appropriation de terres et de biens.  Après un siège de 25 jours, presque tout les adultes et garçons pubères mâles de la tribu ont été massacrés (entre 600 et 900 selon Tabari et entre 400 et 700 selon Kathir).  Les femmes et les enfants eux, ont été réduits à l'esclavage et distribués, vendus ou échangés comme du bétail.  À noter que le Coran permet aux musulmans l'usage sexuel de leurs captives de guerre et de leurs esclaves (Coran 4.3, 4.24-25, 23.5-6, 33.50, 33.52 et 70.30) et que les fils des esclaves étaient castrés.  Il y a également plusieurs hadiths authentiques sur le sujet (voir section intitulée "Viol de guerre" dans "L'islam ou la pudeur à deux vitesses").



33.50 Ô Prophète! Nous t´avons rendue licites tes épouses à qui tu as donné leur mahr (dot), ce que tu as possédé légalement parmi les captives [ou esclaves] qu´Allah t´a destinées (...)



Justement, les captives de guerre des musulmans n'étaient pas des soldates, c'était des épouses, des mères et des filles qui étaient enlevée sur leur propre terre après que leurs époux, père, frères et fils (pubères) aient été massacrés lors d'une attaque.  Là encore, aucune trace d'autodéfense.  



33.60. Certes, si les hypocrites, ceux qui ont la maladie au cœur, et les alarmistes [semeurs de troubles] à Médine ne cessent pas, Nous t'inciterons contre eux, et alors, ils n'y resteront que peu de temps en ton voisinage.
33.61. Ce sont des maudits. Où qu'on les trouve, ils seront pris et tués impitoyablement :



Là encore, pour trouver quelqu'un, il faut le chercher ou tomber dessus par inadverdance.  Rien à voir avec de l'autodéfense et tout à voir avec la vengeance et la persécution religieuse.



47.35. Ne faiblissez donc pas et n'appelez pas à la paix alors que vous êtes les plus hauts,[en position de force] qu'Allah est avec vous, et qu'Il ne vous frustrera jamais [du mérite] de vos œuvres.



Le verset 32 de la sourate 47 dit ceci:

32. Ceux qui ont mécru et obstrué le chemin d'Allah et se sont mis dans le clan opposé au Messager après que le droit chemin leur fut clairement exposé, ne sauront nuire à Allah en quoi que ce soit. Il rendra vaines leurs oeuvres.



Le verset 35 concerne donc des incroyants, (possiblement des convertis ayant apostasié, comme le laisse supposer le verset 25), qui se sont alliés aux ennemis de Muhammad. Cependant, continuer à combattre un ennemi à terre n'est pas ce qui se rapproche le plus de l'autodéfense. De plus, les ennemis à qui les incroyants ne sont alliés avaient peut-être été attaqués par Muhammad sans provocation. Enfin, le dernier verset de la sourate 47 se termine par ceci: 

47.38. (...) Et si vous vous détournez, Il vous remplacera par un peuple autre que vous, et ils ne seront pas comme vous.

Il s'agit clairement d'une allusion au remplacement des peuples qui renient l'islam, donc de génocide (que celui-ci soit orchestré par Allah  ou par les musulmans).


48.16 Dis à ceux des Bédouins qui restèrent en arrière : "Vous serez bientôt appelés contre des gens d'une force redoutable. Vous les combattrez à moins qu'ils n'embrassent l'Islam. Si vous obéissez, Allah vous donnera une belle récompense, et si vous vous détournez comme vous vous êtes détournés auparavant, Il vous châtiera d'un châtiment douloureux".

Si seule la conversion de l'ennemi peut le protéger de l'armée musulmane, c'est qu'il s'agit d'une guerre de conversion.



59.2. C'est Lui qui a expulsé de leurs maisons, ceux parmi les gens du Livre qui ne croyaient pas, lors du premier exode . Vous ne pensiez pas qu'ils partiraient, et ils pensaient qu'en vérité leurs forteresses les défendraient contre Allah. Mais Allah est venu à eux par où ils ne s'attendaient point, et a lancé la terreur dans leurs cœurs. Ils démolissaient leurs maisons de leurs propres mains, autant que des mains des croyants. Tirez-en une leçon, ô vous êtes doués de clairvoyance.
59.3. Et si Allah n'avait pas prescrit contre eux l'expatriation, Il les aurait certainement châtiés ici-bas; et dans l'au-delà ils auront le châtiment du Feu.
59.4. Il en est ainsi parce qu'ils se sont dressés contre Allah et Son messager. Et quiconque se dresse contre Allah... alors, vraiment Allah est dur en punition.
(...)
59.14. Tous ne vous combattront que retranchés dans des cités fortifiées ou de dernière des murailles. Leurs dissensions internes sont extrêmes. Tu les croirais unis, alors que leurs cœurs sont divisés. C'est qu'ils sont des gens qui ne raisonnent pas.



Le peuple auquel la sourate 59 fait allusion est la tribu des Banu Nadir, attaquée par surprise et entièrement expulsée de Yathrib (future Médine) parce que quelques-uns de ses membres auraient tenté de tuer Muhammad en lui lançant un rocher après que celui-ci ait voulu répartir sur tout les habitants de Médine la somme correspondant au prix du sang réclamé pour le meurtre de deux arabes.

 

Comme on peut le voire, l'islam permet la guerre dans des contextes tres discutables!

 

 

 

01 avril 2018

Joyeuses Pâques

lapin-paques-marguerites

Posté par brisonslemythe à 00:05 - - Permalien [#]

Poisson haram!

 

93177897_o

 

 95228966

 

téléchargement

 

Eh, c'est tout de même pas moi qui prétend que la Terre est plate, que c'est le soleil qui tourne autour, que la lune émet de la lumière ou qu'une baleine est un poisson (lire "Versets contradictoires ou scientifiquement faux" et "Hadiths contradictoires et scientifiquement faux")...

images

 

Posté par brisonslemythe à 00:02 - - Permalien [#]
Tags : , ,

28 mars 2018

Made in Dar-al-islam

made in dar al islam

Dar-al-islam:  Dans la tradition musulmane, le monde est initialement divisé en seulement deux parties : Dar al-Islam ou « domaine de la soumission à Dieu » (arabe : دار الإسلام) etDar al-Harb, le « domaine de la guerre » (Wikipedia).

Cette lettre s'adresse aux musulmans intolérants qui haïssent les non-musulmans, ceux que le Coran appellent les mécréants, (littéralement "ceux qui croient de la mauvaise façon"), vaste groupe comprenant la majeure partie de l'humanité.
 
Vous haïssez les mécréants?  Le simple fait qu'ils existent vous donne la nausée?  Dans ce cas, ayez  le courage d'assumer votre haine jusqu'au bout et renoncez une bonne fois pour toute à tout ce que vous leur devez!  Pourquoi vous contenter de respecter les interdits de l'islam?  Mettez-vous vraiment au défit et éliminez de vos vies tout ce qui a été inventé ou fabriqué de mains mécréantes:  aliments, boissons, vêtements, monnaie, literie, vaisselle, produits d'hygiène, médicaments, instruments chirurgicaux, sports, loisirs, meubles, outils, électroménagers, appareils électroniques, télécommunications, véhicules, bâtiments... et armes!
 
N'oubliez pas que même les aliments halal, (de même que leurs contenants et emballages), peuvent avoir été produits  par des mécréants ou à partir d'ingrédients produits par eux.  En fait, vous ne pouvez même pas vous fier sur les produits faits par des musulmans en pays musulmans: comment savoir de quelle religion est la personne qui a fabriqué le tissu et le fil dont sont faits vos djellabas, vos voiles et vos tapis à prière?  Même le papier sur lequel est imprimé votre exemplaire du Coran (sans parler de l'encre) a probablement été produit par une entreprise appartenant à des mécréants.
 
Si vous voulez vraiment éviter toute souillure mécréante, vous devez vérifiez la moindre étape de production de chaque composante de chacun des produits que vous utilisez et consommez.  Vous ne devez vous autoriser que ce qui a été semé, arrosé, récolté, élevé, cueilli, pêché, chassé, cuisiné, fabriqué, tissé, emballé, étiqueté, transporté et vendu par des musulmans (idéalement des intégristes de la même branche que vous).
 
Je sais, ça ne vous laisse pas une grosse marge de manœuvre mais que voulez-vous, la mécréance est partout!  Le mieux serait sans doute que vous repartiez de zéro, que vous alliez vivre dans le désert dans une tente faite d'une fibre naturelle poussée en pays musulman et tissée de mains pures, tout comme vos vêtements et votre literie.

Vous pourriez recopier le Coran à la plume d'oie, tirer votre eau d'un puit, vous chauffer au bois, manger ce que vous auriez produit vous-mêmes, vous torchez avec des feuilles, pratiquer le troc, communiquer par messager, voyager à dos de chameau, vous battre au sabre et cautériser vos plaies au tison (parce que sinon sans alcool ça va forcément  s'infecter).  

En adoptant un mode de vie "Made in Dar-al-islam" à 100%, vous seriez encore plus purs que les premiers musulmans, (qui eux n'hésitaient pas à piller les mécréants et à exploiter leur travail après les avoir réduits à l'esclavage).  Certes, votre espérance de vie en serait fortement écourtée mais votre effort (votre djihad comme vous dites) pourrait vous valoir un paradis sans mécréant où vous pourriez enfin vivre pour l'éternité dans le luxe le plus ostentatoire!

 Bon, maintenant que vous avez compris, éteignez-moi vite cet ordinateur de mécréant!

 

animated_moving_camel_walking_animation