Dernière mise à jour: 7 avril 2019

 

Voici des versets, des hadiths, des maximes de Muhammad et des liens d'articles qui pourraient éventuellement vous servir à défendre vos droits, en conformité avec l'islam.  Ça ne fera pas de miracle contre un esprit borné mais vous ne perdez rien à essayer.  Si vous imprimez cette liste, cachez-la soigneusement. 

Note: La première traduction du Coran utilisée sur cette page (une version non-corrigée de la traduction de Hamidullah), a été remplacée par la version corrigée de cette traduction. 



Versets:



2.229. Le divorce est permis pour seulement deux fois. Alors, c'est soit la reprise conformément à la bienséance, ou la libération avec gentillesse. Et il ne vous est pas permis de reprendre quoi que ce soit de ce que vous leur aviez donné, - à moins que tous deux ne craignent de ne point pouvoir se conformer aux ordres imposés par Allah. Si donc vous craignez que tous deux ne puissent se conformer aux ordres d'Allah, alors ils ne commettent aucun péché si la femme se rachète avec quelque bien. Voilà les ordres d'Allah. Ne les transgressez donc pas. Et ceux qui transgressent les ordres d'Allah ceux-là sont les injustes .

2.230. S'il divorce avec elle (la troisième fois) alors elle ne lui sera plus licite tant qu'elle n'aura pas épousé un autre. Et si ce (dernier) la répudie alors les deux ne commettent aucun péché en reprenant la vie commune, pourvu qu'ils pensent pouvoir tous deux se conformer aux ordres d'Allah. Voilà les ordres d'Allah, qu'Il expose aux gens qui comprennent .

2.231. Et quand vous divorcez d'avec vos épouses, et que leur délai expire , alors, reprenez-les conformément à la bienséance, ou libérez-les conformément à la bienséance. Mais ne les retenez pas pour leur faire du tort : vous transgresseriez alors et quiconque agit ainsi se fait du tort à lui-même. Ne prenez pas en moquerie les versets d'Allah. Et rappelez-vous le bienfait d'Allah envers vous, ainsi que le Livre et la Sagesse qu'Il vous a fait descendre, par lesquels Il vous exhorte. Et craignez Allah, et sachez qu'Allah est Omniscient.

2.232. Et quand vous divorcez d'avec vos épouses, et que leur délai expire, alors ne les empêchez pas de renouer avec leurs époux, s'ils s'agréent l'un l'autre, et conformément à la bienséance. Voilà à quoi est exhorté celui d'entre vous qui croit en Allah et au Jour dernier. Ceci est plus décent et plus pur pour vous. Et Allah sait, alors que vous ne savez pas .

2.233. Et les mères, qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets. Au père de l'enfant de les nourrir et vêtir de manière convenable. Nul ne doit supporter plus que ses moyens. La mère n'a pas à subir de dommage à cause de son enfant, ni le père, à cause de son enfant. Même obligation pour l'héritier . Et si, après s'être consultés, tous deux tombent d'accord pour décider le sevrage, nul grief a leur faire. Et si vous voulez mettre vos enfants en nourrice, nul grief à vous faire non plus, à condition que vous acquittiez la rétribution convenue, conformément à l'usage. Et craignez Allah, et sachez qu'Allah observe ce que vous faites.

2.234. Ceux des vôtres que la mort frappe et qui laissent des épouses : celles-ci doivent observer une période d'attente de quatre mois et dix jours. Passé ce délai, on ne vous reprochera pas la façon dont elles disposeront d'elles mêmes d'une manière convenable. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites .

2.235. Et on ne vous reprochera pas de faire, aux femmes, allusion à une proposition de mariage , ou d'en garder secrète l'intention. Allah sait que vous allez songer à ces femmes. Mais ne leur promettez rien secrètement sauf à leur dire des paroles convenables. Et ne vous décidez au contrat de mariage qu'à l'expiration du délai prescrit. Et sachez qu'Allah sait ce qu'il y a dans vos âmes. Prenez donc garde à Lui, et sachez aussi qu'Allah est Pardonneur et Plein de mansuétude.

2.236. Vous ne faites point de péché en divorçant d'avec des épouses que vous n'avez pas touchées, et à qui vous n'avez pas fixé leur mahr . Donnez-leur toutefois - l'homme aisé selon sa capacité, l'indigent selon sa capacité - quelque bien convenable dont elles puissent jouir. C'est un devoir pour les bienfaisants.

2.237. Et si vous divorcez d'avec elles sans les avoir touchées, mais après fixation de leur mahr, versez-leur alors la moitié de ce que vous avez fixé, à moins qu'elles ne s'en désistent, ou que ne se désiste celui entre les mains de qui est la conclusion du mariage. Le désistement est plus proche de la piété. Et n'oubliez pas votre faveur mutuelle. Car Allah voit parfaitement ce que vous faites.

2.240. Ceux d'entre vous que la mort frappe et qui laissent les épouses, doivent laisser un testament en faveur de leurs épouses pourvoyant à un an d'entretien sans les expulser de chez elles. Si ce sont elles qui partent, alors on ne vous reprochera pas ce qu'elles font de convenable pour elles-mêmes, Allah est Puissant et Sage.

2.241. Les divorcées ont droit à la jouissance d'une allocation convenable, [constituant] un devoir pour les pieux.

 

4.19. Ô les croyants! Il ne vous est pas licite d'hériter des femmes contre leur gré. Ne les empêchez pas de se remarier dans le but de leur ravir une partie de ce que vous aviez donné, à moins qu'elles ne viennent à commettre un péché prouvé. Et comportez-vous convenablement envers elles. Si vous avez de l'aversion envers elles durant la vie commune, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose où Allah a déposé un grand bien .


16.58. Et lorsqu'on annonce à l'un d'eux une fille, son visage s'assombrit et une rage profonde [l'envahit].

16.59. Il se cache des gens, à cause du malheur qu'on lui a annoncé. Doit-il la garder malgré la honte ou l'enfouira-t-il dans la terre? Combien est mauvais leur jugement!

 

24.4.Et ceux qui lancent des accusations contre des femmes chastes sans produire par la suite quatre témoins, fouettez-les de quatre-vingts coups de fouet, et n'acceptez plus jamais leur témoignage. Et ceux-là sont les pervers,

24.6.Et quant à ceux qui lancent des accusations contre leurs propres épouses, sans avoir d'autres témoins qu'eux-mêmes, le témoignage de l'un d'eux doit être une quadruple attestation par Allah qu'il est du nombre des véridiques,

24.7.et la cinquième [attestation] est "que la malédiction d'Allah tombe sur lui s'il est du nombre des menteurs".

24.8.Et on ne lui infligera pas le châtiment [de la lapidation] si elle atteste quatre fois par Allah qu'il [son mari] est certainement du nombre des menteurs,

24.9.et la cinquième [attestation] est que la colère d'Allah soit sur elle, s'il était du nombre des véridiques .

24.10.Et, n'étaient la grâce d'Allah sur vous et Sa miséricorde...! Allah est Grand, Accueillant au repentir et Sage!



24.23.Ceux qui lancent des accusations contre des femmes vertueuses, chastes [qui ne pensent même pas à commettre la turpitude] et croyantes sont maudits ici-bas comme dans l'au-delà; et ils auront un énorme châtiment,

 

24.33.Et que ceux qui n'ont pas de quoi se marier, cherchent à rester chastes jusqu'à ce qu'Allah les enrichisse par Sa grâce. Ceux de vos esclaves qui cherchent un contrat d'affranchissement, concluez ce contrat avec eux si vous reconnaissez du bien en eux; et donnez-leur des biens d'Allah qu'Il vous a accordés. Et dans votre recherche des profits passagers de la vie présente, ne contraignez pas vos femmes esclaves à la prostitution, si elles veulent rester chastes . Si on les y contraint,
Allah leur accorde après qu'elles aient été contraintes, Son pardon et Sa miséricorde.



24.60.Et quant aux femmes atteintes par la ménopause qui n'espèrent plus le mariage, nul reproche à elles d'enlever leurs vêtements de [sortie], sans cependant exhiber leurs atours et si elles cherchent la chasteté c'est mieux pour elles. Allah est Audient et Omniscient.



30.21. Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent.



42.49. A Allah appartient la royauté des cieux et de la terre. Il crée ce qu'Il veut. Il fait don de filles à qui Il veut, et don de
garçons à qui Il veut,



60.12. ô Prophète! Quand les croyantes viennent te prêter serment d'allégeance, [et en jurent] qu'elles n'associeront rien à Allah, qu'elles ne voleront pas, qu'elles ne se livreront pas à l'adultère, qu'elles ne tueront pas leurs propres enfants, qu'elles ne commettront aucune infamie ni avec leurs mains ni avec leurs pieds et qu'elles ne désobéiront pas en ce qui est convenable, alors reçois leur serment d'allégeance, et implore d'Allah le pardon pour elles. Allah est certes, Pardonneur et Très Miséricordieux.



64.14. Ô vous qui avez cru, vous avez de vos épouses et de vos enfants un ennemi [une tentation]. Prenez-y garde donc. Mais si vous [les] excusez passez sur [leurs] fautes et [leur] pardonnez, sachez qu'Allah est Pardonneur, Très Miséricordieux



65.1. Ô Prophète! Quand vous répudier les femmes, répudiez-les conformément à leur période d'attente prescrite; et comptez la période; et craignez Allah votre Seigneur. Ne les faîtes pas sortir de leurs maisons, et qu'elles n'en sortent pas, à moins qu'elles n'aient commis une turpitude prouvée. Telles sont les lois d'Allah. Quiconque cependant transgresse les lois
d'Allah, se fait du tort à lui-même. Tu ne sais pas si d'ici là Allah ne suscitera pas quelque chose de nouveau!1. Ô Prophète ! Quand vous répudiez vos femmes, faites-le en respectant leur délai de viduité, dont vous compterez les jours avec soin. Craignez Dieu, votre Maître ! Avant ce délai, ne les renvoyez pas de leurs demeures, et qu'elles n'en sortent pas, à moins qu'elles n'aient commis une turpitude dûment prouvée. Telles sont les normes fixées par Dieu. Quiconque les enfreint se fait tort à lui-même. Qu'en sais-tu? Peut-être que d'ici là Dieu suscitera un heureux changement?

65.2. Puis quand elles atteignent le terme prescrit, retenez-les de façon convenable, ou séparez-vous d'elles de façon convenable; et prenez deux hommes intègres parmi vous comme témoins. Et acquittez-vous du témoignage envers Allah. Voilà ce à quoi est exhorté celui qui croit en Allah et au Jour dernier. Et quiconque craint Allah, il lui donnera une issue favorable,



65.6. Et faites que ces femmes habitent où vous habitez, et suivant vos moyens. Et ne cherchez pas à leur nuire en les contraignant à vivre à l'étroit. Et si elles sont enceintes, pourvoyez à leurs besoins jusqu'à ce qu'elles aient accouché. Puis, si elles allaitent [l'enfant né] de vous, donnez-leur leurs salaires . Et concertez-vous [à ce sujet] de façon convenable. Et si vous rencontrez des difficultés réciproques, alors, une autre allaitera pour lui.




NOTE IMPORTANTE: certains hadiths (que je ne reproduirai pas ici), autorisent la lapidation pour punir les personnes accusées d'adultère (donc des personnes mariées) mais il y a des conditions à remplir pour que la peine soit apllicable: quatres témoins doivent avoir assisté à l'acte ou l'accusé(e) doit avouer ce dernier.  Étant donné que la parole d'une femme vaut la moitié de celle d'un homme en droit musulman, on pourrait même dire qu'il faudrait le témoignage de huit femmes pour équivaloir à celui de quatre hommes!  De plus, en aucune façon le droit musulman n'autorise la lapidation d'une personne célibataire.



Hadiths:



D’après Oum Salama (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « La femme dont le mari est décédé ne porte pas d’habits teints en jaune ou en rouge, ni de bijoux, elle ne doit pas se teindre les cheveux ni mettre du kohl ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°2304 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Abi Daoud, Hadith Sahîh)
Note: ce hadith prouve que les premières musulmanes n'avaient pas à couvrir leurs cheveux car sinon pourquoi interdire à une veuve de se teindre les cheveux?
  • Le Messager d’Allah (P) dit : «Les meilleurs hommes de ma Communauté sont ceux qui ne se montrent ni agressifs ni injustes, mais plutôt tendres envers leurs familles »,



  • L’Imam al-Sâdiq (p) dit : « Les filles équivalent à des bonnes actions et les garçons à un bienfait. Or, on obtient une récompense spirituelle (thawâb) pour les bonnes actions, et on devra rendre des comptes pour le bienfait reçu. »



  • Selon l’Imam al-Bâqir (p) : « Il ne conviendrait pas que la femme reste dépourvue d’ornement. Elle devrait s’orner ne serait-ce que d’un collier autour du cou. Il ne conviendrait pas non plus qu’elle laisse sa main sans aucune teinture, lors même qu’elle serait d’un certain âge ou même d’un âge certain : elle devrait au moins y passer un zeste de henné.»[228]



  • D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète a dit: « Qu'un croyant ne déteste pas une croyante, si il déteste un de ses comportements il sera satisfait par un autre de ses comportements » (Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°1469)



  • D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète a dit: « Celui qui croit en Allah et au jour dernier qu'il ne cause pas de gêne à son voisin et soyez bon avec les femmes. En effet elles ont certes été crée d'une côte et ce qui est le plus tordu de la côte est sa partie supérieure. Si on veut la redresser on la casse et si on la laisse elle reste tordue. Soyez bon avec les femmes » (Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5185)



  • D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète a dit: « Celui qui a deux femmes et n'a pas été équitable entre elles viendra le jour du jugement en ayant son corps penché ». (Rapporté par Tirmidhi et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1949)



  • D'après Abou Said Al Khoudri (qu'Allah l'agrée), (...) Le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Ne marriez les femmes qu'avec leur consentement (**)». (Rapporté par Al Bazzar et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1934)



  • D'après Ibn Omar (qu'Allah les agrée), j'ai trouvé une femme qui avait été tuée durant l'une des batailles du Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui), alors le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a interdit de tuer les femmes et les enfants. (Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°3015 et Mouslim dans son Sahih n°1744)




  • Selon le Prophète (P) : « L’Heure (de la fin du monde) ne viendra pas avant que personne à la surface de la terre ne pense à Allah au point qu’une femme se fait baiser (violer) en plein jour publiquement au milieu de la rue sans que personne s’en offense ni ne s’en indigne ! Le plus exemplaire des passants concédera à peine (à l’adresse de l’agresseur ou du fornicateur) : « si tu pouvais l’éloigner un peu de la voie publique ! » » [73].




  • «Lorsqu’un homme marie sa fille, il n’a pas le droit de s’approprier sa dot. »[135]



  • Le Prophète (P) dit : « Les membres de la famille d’un homme sont ses captifs ; or le serviteur le plus aimé d’Allah –Il est Puissant et Sublime- est celui qui se montre le plus charitable envers ses captifs. »[152]



  • Le Messager d’Allah (P) dit : « Quiconque supporte le mauvais caractère de sa femme par amour pour Allah, Allah lui accordera la récompense spirituelle décernée aux Reconnaissants (châkirine = ceux qui ne cessent pas de remercier Allah de Ses bienfaits) »[155].



  • Selon le Messager d’Allah (P) : « Quiconque accuse sa femme d’adultère, à mauvais escient, se dépouille de ses bonnes actions comme le serpent se dépouille de sa peau, et Allah inscrit à son discrédit mille péchés pour chacun des poils et cheveux de son corps. »[157]




  • Selon le Messager d’Allah (P) : « Quiconque accuse sa femme d’adultère, à mauvais escient, la malédiction descendra sur lui, et aucun repentir ni aucune rançon expiatoire de sa part ne seront acceptés. »[159]




  • Le Messager d’Allah (p), cité par Huthayfah al-Yamânî, dit : « Les meilleurs de vos enfants sont vos filles.»[162]





  • Le Messager d’Allah (P) dit : « Ne détestez pas les filles, car elles sont les compagnes agréables et chères ».[163]




  • Le Messager d’Allah (P) dit : « Quiconque a une fille à qui il donne une bonne éducation, une bonne instruction, et une large part des bienfaits qu’Allah lui a octroyés, elle lui servira de rideau et de protection le mettant à l’abri du Feu. »[164]




  • Le Messager d’Allah (P) dit : «Celui pour qui est née une fille et qui ne lui fait pas de mal, ni ne l’humilie, ni ne lui préfère ses enfants mâles, Allah le fera entrer au Paradis ».[165]




  • Le Messager d’Allah (P) dit : « Soyez équitables dans la distribution de dons entre vos enfants. Si je devais avoir une préférence envers une partie d’entre eux, ce serait envers les filles. »[166]




  • Le Messager d’Allah (P) dit : « Allah - IL est Béni et Très-Haut - est plus Compatissant avec les femelles qu’avec les mâles. Il n’y a pas un homme qui apporte une joie à une femme mahram (une proche parente: fille, sœur, mère), sans qu’Allah - le Très-Haut - ne lui apporte la joie le Jour de la Résurrection ».[167]




  • Le Messager d’Allah (P), cité par Ibn Abbas (R), dit : « Quiconque entre dans un marché, y achète un cadeau et l’apporte à sa famille aura la récompense de quelqu’un qui apporterait une aumône à des nécessiteux. Qu’il commence par les filles avant les garçons (dans l’achat et la distribution des cadeaux), car celui qui les réjouit aura agi comme s’il venait à affranchir l’un des fils d’Ismâ’îl. D’autre part celui qui réjouit son fils, aurait agi comme s’il avait pleuré par crainte d’Allah, or quiconque pleure par crainte d’Allah, Allah le fera entrer dans les Jardins du Délice ».[169]




  • Selon un hadith : « Trois attitudes sont désobligeantes : Lorsque quelqu’un accompagne un autre sans lui demander son prénom et son nom, lorsque quelqu’un ne répond pas à une invitation à un repas, ou qu’il y répond mais n’y mange pas, et lorsqu’un homme couche avec sa femme sans l’avoir préalablement caressée. »[180]




  • Le Prophète (P), cité par l’Imam al-Sâdiq (p) dit : « Je n’aime de votre vie que les femmes et le parfum »[196]



  • L’Imam al-Sâdiq (p) dit : « Je ne crois pas qu’il y ait un homme dont la foi augmente sans que son amour pour les femmes n’augmente en même temps »[197].



  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le meilleur d’entre vous est celui qui est le meilleur avec les femmes. » Rapporté par Hâkim et authentifié par Albâny.



  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Veuillez du bien aux femmes. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.



  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Les femmes sont les consœurs des hommes. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny.



  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Ne frappez pas les femmes. » Rapporté par Abou Dawoûd et Nassâï et authentifié par Albâny.




  • L’Imam al-Sâdiq (p) dit : «Il n’est pas une femme qui arrose son mari d’une gorgée d’eau sans que ce geste soit spirituellement plus méritoire pour elle que l’adoration d’un an pendant lequel elle jeûne le jour et prie la nuit. En outre, pour chaque gorgée de boisson qu’elle offre à son mari Allah lui construit une cité dans le Paradis et lui pardonne soixante fautes.»[67]

 



  • D'après Ibn `Abbâs (qu'Allah soit satisfait de lui), quand on a proposé au Prophète (pbAsl) de se marier avec la fille de Hamza, il a dit: "Il m’est illicite de l’épouser; car, elle est la fille de mon frère de lait et la parenté par allaitement crée les mêmes interdictions que la parenté héréditaire."





  • D'après `A'icha (qu'Allah soit satisfait d'elle), Sahla bint Suhayl vint dire au Prophète (pbAsl): "O Envoyé d'Allah! Je remarque les signes du mécontentement sur la figure de 'Abû Hudhayfa (mon époux) de la présence fréquente de Sâlim, son allié, chez nous". Le Prophète (pbAsl) lui dit: "Allaite-le (pour qu'il lui soit un fils de lait, interdit en mariage)". - "Et comment allaiterai-je un adulte pareil?" Le Prophète (pbAsl) sourit (suivant la version rapportée par Ibn 'Abî `Umar: Le Prophète rit) et dit: "Je sais bien que c'est un homme adulte!" `Amr ajoute dans sa version: "et qu’avait pris part à la bataille de Badr".

 



  • D’près `A'icha (qu'Allah soit satisfait d'elle), Hind bint `Utba, la femme de 'Abû Sufyân vint trouver le Prophète (pbAsl) et lui dit: "O Envoyé d'Allah, 'Abû Sufyân est un homme parcimonieux, il ne me donne pas de quoi nous suffire à moi et à mes enfants. Serait-ce pour moi un péché de prendre de son argent sans qu’le il sache?" . - "Non, lui répondit le Prophète (pbAsl), prends de son argent de quoi suffire à toi et à tes enfants mais sans en abuser".





  • D’après Al-Mughîra ibn Chu`ba (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (pbAsl) a dit: "Allah, l'Exalté, vous a interdit trois choses: la désobéissance aux mères, l'enterrement des petites filles vivantes et le refus de rendre aux autres leurs droits ou la réclamation de ce à quoi on n'a pas droit. (...)




  • D’après `Abd-Allah ibn `Umar (qu'Allah soit satisfait des deux), on trouva une femme tuée dans l'une des batailles du Prophète (pbAsl). L'Envoyé d'Allah (pbAsl) réprouva alors le meurtre des femmes et des enfants.




  • Âisha (das) a dit: «J'ai entendu dire le Messager de Dieu (bsdl): «Le jour de la résurrection les gens seront rassemblés nus-pieds, complètement nus et non circoncis». Je dis: «O Messager de Dieu! Est-ce que les hommes et les femmes seront ensemble les uns regardant les autres?» Il dit: «O 'Àisha! Leur situation sera trop dure pour qu'ils pensent à ces choses».


(Dans une autre version: «Leur situation sera trop préoccupante pour que l'un d'eux regarde l'autre»).



  • Ibn Abbas (RA) a dit : « Le Messager de Dieu (saws) nous prononça un jour un sermon où il dit : « O gens ! Vous êtes appelés à être rassemblés vers Dieu sans chaussures ni vêtements et non circoncis ». « De même que Nous avons commencé la première création, Nous la refaisons de nouveau. (...) (URA)




  • Abou Hourayra a dit : Le Messager de Dieu a dit : « Dieu exalté ne regarde ni vos corps ni vos images, mais Il regarde vos cœurs. » (Moslem)

 



  • Le Prophète (P) dit : «Toute femme qui offense son mari par des paroles, Allah n’acceptera d’elle ni repentir, ni rachat ni acte de charité que lorsqu’elle aura obtenu son pardon, et ce lors même qu’elle jeûne sa journée, veille sa nuit en priant, affranchit des esclaves et conduit des chevaux dans le combat pour la Cause d’Allah; et elle sera la première à entrer en Enfer. Il en va de même pour le mari, s’il était injuste envers elle.»[208]

 

  • D’après Jarir (qu’Allah l’agrée), j’ai interrogé le Prophète concernant le regard involontaire (sur une femme), il a répondu:

    « Détournes ton regard».  (Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°2148 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahîh Abi Daoud, hadith Sahîh)

     

     

  • D’après Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée), une jeune fille vierge s’est rendue auprès du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et a mentionné que son père l’a mariée alors qu’elle détestait cela. Alors le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) lui a donné le choix.  (Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°2096 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Abi Daoud, Hadith Sahih)

     





Maximes de Muhammad (Mahomet):


(http://mohamedsaw.skyrock.com/2333099201-Maximes-de-Sagesse-du-Prophete-Mohamed.htm)

Traitez la femme avec douceur.

Le Paradis se trouve aux pieds de vos mères.

La beauté n'est pas dans la jeunesse, mais dans les actes de bien.

L'orgueil est excellent pour la femme vertueuse.

Le fils oublie ses parents, la fille en garde le deuil.

Dans le foyer où l'on élève des filles descend la Miséricorde Divine.

La femme peut se parer de bijoux en or, non l'homme.

Le père et la mère de quatre filles iront au Paradis.

Le garçon est un présent de Dieu, la fille, la pitié de Dieu.

Cadeaux et douceurs, donnez les d'abord aux filles ensuite aux garçons.

Donnez même à crédit aux pères et mères de quatre filles.

Traitez la femme avec douceur.

Cœur de veuve offensé révèle la foudre qui peut terrasser son ennemi.

Mécontenter son père et sa mère, c'est vouloir mourir prématurément.

Levez-vous respectueusement quand le père et la mère entrent au foyer.

Ne devancez pas le père et la mère marchant sur la route.


Si le voile était levé, on verrait les choses du céleste.



Articles intéressants sur le voile:


"Le Coran revisité, par Patricia Briel"(lire le dernier paragraphe du premier texte):
http://www.sami-aldeeb.com/articles/view.php?id=166&action=french-le-coran-revisite-par-patricia-briel


"Le Coran demande de voiler la tête ou le sexe?" (l'article suivant porte le même titre mais ce sont deux articles distincts):
http://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/le-coran-demande-de-voiler-la-tete-63143


"Le Coran demande de voiler la tête ou le sexe?":
http://www.forum-religion.org/islamo-chretien/le-coran-demande-de-voiler-la-tete-ou-le-sexe-t23150-60.html


"Le voile islamique, c'est du pipeau":
http://ripostelaique.com/le-voile-islamique-cest-du-pipeau.html


"La femme dans l'islam: une déesse opprimée"
http://www.philo-conseil.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=46&Itemid=55


"Le voile en islam - Ce que dit le Coran"

http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article1263

Sites sur le mariage forcé:


Information assistance mariage forcé (Canada)

Site d'information et d'aide sur le mariage forcé (France)

Fondation Surgir (Suisse)

Réseau Mariage & Migration (Belgique)

Girls not bride (Grande-Bretagne)

Informations et conseils sur le mariage forcé (Canada anglais) 

 

Astuce intéressante pour les jeunes filles devant prendre l'avion pour être mariées à l'étranger:

Une cuillère dans ses sous-vêtements: la méthode pour éviter le mariage forcé

 

Mannuel d'autodéfense gratuit en ligne

"Non c'est non! - Petit manuel d'autodéfense à l'usage de toute les femmes qui en ont marre de se laisser faire sans rien dire" :

 


J'espère que ces écrits vous seront utiles et qu'ils contribueront à alléger la souffrance d'au moins une femme ou une fille.  Bon courage à toutes!