Dernière mise à jour: 1er juillet 2016

 

Durant le mois de ramadan, le neuvième du calendrier musulman, les musulmans sont tenus de s'abstenir de toute boisson, de tout aliment et de toute relation sexuelle de l'aube au coucher du soleil.  C'est aussi censé être un mois de générosité et de pardon.  Comme toutes les dates du calendrier musulman, le mois du ramadan recule chaque année parce qu'il s'agit d'un calendrier lunaire.  Les enfants, les malades et les voyageurs sont dispensés de jeûner.  Les juristes musulmans considèrent que les personnes très âgées et les femmes enceintes ou qui allaitent sont également dispensées de jeûne. 

 

  • Allah a certes dispensé le voyageur du jeûne et de la moitié de la prière et dispensé la femme enceinte et celle qui allaite du jeûne. (Anas ibn Malick al-Daabi).

 

Les adultes qui ne peuvent pas ou ne se sentent pas la capacité de jeûner peuvent reporter les jours de jeûne ou compenser en nourrissant une personne pauvre pour chaque jour non jeûné (les personnes âgées ne sont toutefois pas tenues de compenser puisque, si un malade peut guérir, un aîné lui ne rajeunit pas!) 

 

2.184  (...) Quiconque d´entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d´autres jours. Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter (qu´avec grande difficulté), il y a une compensation: nourrir un pauvre. (...)

 

Comme c'est le cas avec plusieurs règles de l'islam, le Coran ne donnent pas vraiment d'explication quant à la raison du jeûne.  Il n'explique pas non plus en quoi se serait un si grand péché pour un musulman de ne pas jeûner.  Le monde a changé depuis l'époque de Muhammad et le ramadan est assez mal adapté à la vie moderne.  Un jeûne aussi total est nuisible à plusieurs égard, à la fois pour l'individu et pour la société dans laquelle il vit. 

 

Image du Blog chouky39.centerblog.net

La déshydratation

 

Le risque le plus important lié au ramadan est évidemment la déshydratation, un risque qui peut s'avérer mortel.  Ce risque est très élevé lorsque le ramadan a lieu l'été, alors que les jours sont très longs.  Le risque est encore plus élevé pour les personnes qui s'habillent d'une façon qui n'est adaptée à la température ambiante.  On pense évidemment aux musulmanes qui portent un voile ainsi qu'une tenue couvrant tout leur corps.  On pense aussi à des vêtements foncés portés en plein soleil (un tchador, traditionnellement noir par exemple). 

 

À moins de ne fréquenter que des lieux climatisés durant tout le mois, on ne peux que leur conseiller d'alléger leur tenue vestimentaire afin de ne pas accélérer le processus de déshydratation.   Il serait dommage qu'elle risquent leur vie pour une tenue qu'elles ne sont pas vraiment tenue de porter.  À ce sujet, je les invite à lire la première partie de L'islam ou la pudeur à deux vitesses ou le paragraphe intitulé "Par obéissance à Allah" dans Réflexions sur le voile. Quant à celles qui portent un voile intégral (pas toujours de leur plein gré), je les invite à lire le verset 33.52 qui prouve que les premières musulmanes ne cachaient pas leur visage:

 

33.52  Il ne t'es plus permis désormais de prendre [d'autres] femmes, ni de changer d'épouses, même si leur beauté te plaît; -à l'exception des esclaves que tu possède.(...)

 

Revenons à la déshydratation.  Le corps humain ne peut pas faire de réserve d'eau.  Boire de grosses quantité d'eau avant le levé du soleil ne peut donc pas compenser pour la privation qui va suivre puisque la majeure partie de cette eau sera transpirée ou urinée, surtout si la chaleur est accablante.  Tout au plus peut-on favoriser la rétention d'eau dans l'organisme en absorbant du sel (mais pas en grande quantités car cela aussi est très dangereux, en particulier pour une personne qui doit suivre un régime pauvre en sel (à cause d'un problème d'hypertension par exemple), puisque les reins ne sont pas conçus pour en évacuer de grandes quantités.

 

Comment savoir si vous ou une autre personne est déshydratée?  Voici les signes:

 

Premier stade:

-urine foncée

-bouche et gorge sèche

-manque d'énergie

-peau sèche (sauf lorsque la sueur ne parvient pas à s'évaporer à cause d'un haut taux d'humidité)

-maux de tête et étourdissements

-intolérance à la chaleur

 

Second stade:

-faiblesse musculaire ou crampes

-difficulté à avaler

-miction douloureuse

-confusion ou délire

 

De nos jours on vit beaucoup plus longtemps qu'au temps de Muhammad (en particulier lorsqu'on ne participe pas au djihad militaire!)   Les personnes âgées de plus de 50 ans qui tiennent à observer le ramadan courent un plus grand risque de déshydratation car la sensation de soif diminue avec l'âge.  À plus de 70 ans, les reins ont une capacité réduite à gérer la surcharge de sels minéraux qu'entraîne la déshydratation.   De plus, certaines personnes âgées souffrent d'incontinence urinaire, prennent des médicaments ayant un effet diurétique et ont moins d'appétit (elles consomment donc moins d'eau via les aliments). On recommande donc à ces personnes de boire régulièrement sans attendre d'avoir soif.  De toute façon, on bois déjà notre salive alors est-ce si grave de rompre son jeûne pour boire un peu d'eau?  Même la viande non-halal est permise aux musulmans lorsque c'est une question de survie:

 

6.145  Dis: "Dans ce qui m´a été révélé, je ne trouve d´interdit, à aucun mangeur d´en manger, que la bête (trouvée) morte, ou le sang qu´on a fait couler, ou la chair de porc - car c´est une souillure - ou ce qui, par perversité, a été sacrifié à autre qu´Allah." Quiconque est contraint, sans toutefois abuser ou transgresser, ton Seigneur est certes Pardonneur et Miséricordieux.

 

 exhausted emoticon

 Augmentation des accidents liés au manque de vigilance.

 

Le jeûne ne cause pas seulement une diminution du rendement scolaire et professionnel.  Quelle que soit sa carrure, une personne qui n'absorbe ni aliment ni boisson durant toute la journée présente un plus grand risque de causer un accident de la route ou de commettre une erreur professionnelle puisque ses facultés cognitives sont réduites par le manque de nutriment et d'eau.  De nombreux métiers demandent un grand niveau de vigilance.  Opérer de la machinerie lourde, manipuler des substances chimiques toxiques ou inflammables, doser des médicaments ou procéder à une opération chirurgicale peut être très risqué pour le jeûneur ou pour toute personne dont la sécurité est sous sa responsabilité.  La faim et la déshydratation peuvent diminuer la capacité de concentration (et donc rendre une personne très vulnérable aux distractions et même altérer le jugement).  Imaginez un contrôleur aérien qui devrait gérer le trafic aérien avec un cerveau fonctionnant sans aucun carburant! 

 

Les musulmans qui observent le ramadan s'abstiennent également de consommer, du moins tant que brille le jour,  tout médicament et tout produit destiné à contrôler un symptôme (douleur musculaire, articulaire ou post-opératoire, mal de tête, nausée, toux, mal de gorge, allergie, etc).  Conduire ou accomplir une tâche demandant de la vigilance lorsqu'on est souffrant peut représenter un danger d'accident supplémentaire.  Peut-être même y a-t-il des malades chroniques, qui sont dispensés de jeûner mais qui s'obstinent à le quand même et refusent de prendre (de jour) des médicaments dont ils ont absolument besoin (et qui dans certains cas, doivent être pris à des heures précises).  Lorsque la posologie d'un médicament indique qu'il doit être pris matin et soir, il vaut mieux, pour éviter une surdose, consulter son médecin avant de s'imaginer que 5h13 et 20h40 constitue des heures raisonnables!   Un médicament n'est pas un aliment et il ne sert à rien de mettre sa santé en danger pour se conformer à une règle religieuse.

 

 

 Image du Blog chouky39.centerblog.net

Augmentation de la criminalité

 

Dans plusieurs pays ou quartier musulman, on enregistre durant la période du ramadan une augmentation de la délinquance et de la criminalité.  On aurait pu penser que la faiblesse induite par la faim et la soif aurait comme effet de modérer l'agressivité humaine mais chez certaines personnes, la frustration du jeûne (sans parler du sevrage brutal de tabac ou, dans certain cas, de drogue), rend terriblement irritable et favorise le passage à l'acte à la moindre contrariété.  C'est évidemment pire chez ceux qui sont déjà portés au crime lorsqu'ils ne nourrissent correctement!

 

Certains musulmans s'en prennent violemment à toute personne qui mange ou boit en public.  Comme si ces gestes vitaux devenaient à leurs yeux une insupportable provocation.  Des propriétaires de restaurants, de bars et de cafés sont victimes d'intimidation (insultes, vandalisme, menaces).   Des musulmans ne désirant pas jeûner se cachent comme s'ils commettaient un crime, pour ingérer quelque chose (ou pour fumer une cigarette).

 

"Pendant les heures de jeûne du Ramadan, les bagarres font fureur dans les rues du Maroc. Cette année, cela a même dégénéré en meurtre dans certaines régions du pays. Ce phénomène est connu au Maroc sous le nom de "Tramdena". Quelqu’un de "mramden", est quelqu’un d’enragé et d’incontrôlable."("Tramdena"ou "mramden", phénomène du Ramadan au Maroc)

 

"Au moins 300 plaintes sont déposées chaque jour pour agressions et vols.
En 15 jours, plus de 450 personnes ont été arrêtées pour vol de véhicules, menaces, port d’armes et agressions.
Plus de 60 gangs, composés de 5 à 10 individus, ont été démantelés par la Gendarmerie nationale." (
Ces délinquants récidivistes qui pourrissent le Ramadan).

 

"Plusieurs écoles avec une forte proportion d’écoliers musulmans rapportent que des écoliers danois sont victimes de harcèlement religieux. Cela se passe pendant le Ramadan alors que des écoliers musulmans critiquent leurs camarades de classe qui mangent et boivent durant le jour."

Danemark - Ramadan: Les écoliers qui mangent sont victimes de harcèlement

 

 

 Image du Blog kriscounette.centerblog.net

 

 Ne pas s'en mettre trop sur les épaules

 

Vouloir mettre son corps à l'épreuve n'est pas nécessairement mauvais en soi mais pourquoi voir la satisfaction d'un besoin aussi vital que boire et manger, non seulement comme une faiblesse mais aussi comme un épouvantable pécher?  Ce sont pourtant des gestes normaux, des actes de vie qui ne causent pas de préjudice à autrui comme le ferait un vol, un viol, un meurtre, un crime quoi!  Si vous n'en pouvez plus de jeûner, n'attendez pas d'être près de vous évanouir pour boire et manger quelque chose, de grâce!  Vous aurez au moins fait votre effort. 

 

Tenez, un petit hadith pour la route:

 

  • D'après Abou Said Al Khoudrî (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit a dit : « Celui qui jeûne un jour dans le sentier d'Allah, Allah éloigne son visage de l'enfer d'une distance de 70 ans (*) ». (Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°2840 et Mouslim dans son Sahih n°1153)

 

Quant aux musulmans qui ne veulent pas jeûner, j'offre ce hadith qui pourra peut-être vous être utile:

 

  • D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Le jeûne n'est pas de s'abstenir de manger et de boire, certes le jeûne est de s'abstenir des futilités et des obscénités ainsi si quelqu'un t'insulte ou agit avec toi avec ignorance alors dit: Certes je jeûne, certes je jeûne ». (Rapporté par Ibn Khouzeima et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1082)

 

 

 

 

Enregistrer