Mahomet et l'ange Gabriel, d'après Rachid al-Din, Tabriz, perse 1307.  Gravure

 

Dernière mise à jour 16 septembre 2013

 

Le premier pilier de l'islam est la foi.  Cette foi est basée sur la croyance que Allah est le seul et unique dieu et que Muhammad est son messager, celui à qui Allah a révélé le Coran, par l'entremise de l'archange Gabriel.  Le Coran, enseigne que Noé, Abraham, Moïse et Jésus sont aussi des messagers d'Allah et que Muhammad est le dernier d'entre eux.  Lui obéir, c'est obéir à Allah.

 

Une méthode de recrutement déficiente

 

51.56  Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent

 

20.113  "C'est ainsi que nous avons révélé ce Coran en langue arabe, en y multipliant les menaces afin de susciter chez les hommes la crainte de Dieu ou de les pousser à en méditer le sens"

 

9.33  C'est Lui qui a envoyé Son messager avec la bonne direction et la religion de la vérité, afin qu'elle triomphe sur tout autre religion, quelques répulsion qu'en aient les associateurs*

 

33.40  Muhammad n'a jamais été le père de l'un de vos hommes, mais le messager d'Allah et le dernier des prophètes.  Allah est omniscient.

 

33.36  Il n'appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu'Allah et Son messager ont décidé d'une chose d'avoir encore le choix dans leur façon d'agir.  Et quiconque désobéi à Allah et à Son messager, s'est égaré certes, d'un égarement évident 

 

 

À en croire certains versets, Allah est un dieu plutôt indépendant:

 

21.16  Ce n'est pas par jeu que nous avons créé le ciel et la terre et ce qui est entre eux

21.17  Si Nous avions voulu prendre une distraction, Nous l'aurions prise de Nous-mêmes, si vraiment nous avions voulu le faire

 

29.6   Quiconque lutte ne lutte que pour lui-même car Allah peut se passer de tout l'Univers.

 

39.7  Si vous ne croyez pas, Allah se passe largement de vous.  (...)

 

51.57  Je ne cherche pas d'eux ( les croyants) une subsistance; et je ne veux pas qu'ils me nourrissent 

 

 

Il y a toutefois un petit quelque chose qui chicotte la lectrice mécréante que je suis.  Si Allah est tout puissant et que son but premier est d'être adoré par chaque être humain alors pourquoi n'a-t-il pas utilisé ses pouvoirs pour apparaître (ou pour faire apparaître un messager céleste) devant chaque homme, femme et enfant de la planète?   Pourquoi ne révéler son enseignement qu'à un homme à la fois et lui faire porter toute la tâche de convertir l'humanité, incluant des peuples vivant dans des pays qu'il ne peut pas atteindre géographiquement (à moins d'enfourcher le Bouraq**) et ne parlant pas arabe de toute façon?   Pourquoi faire de Muhammad le dernier prophète (un analphabète qui plus est) et prendre ainsi le risque qu'il meure avant d'avoir terminé sa mission ou qu'il ne soit pas cru par ceux qui ont l'occasion de l'entendre, bref que la majeure partie de l'humanité continue à ignorer ses règles? 

Allah ne semble même pas vouloir que les disciples de Muhammad répandent eux aussi le message divin puisque certains hadiths et versets interdisent aux musulmans de résider sur une terre non-musulmane ou d'émigrer vers une terre non-musulmane (il est vrai que sur ce sujet, les avis des Ulémas divergent):

 

  • Je désavoue tout musulman qui réside parmi les polythéistes (Rapporté par Timirdhi et Abû Dâoûd)
  • Plus d'émigration après la conquête [de la Mecque] (Rapporté par Boukari et Mouslim)

 

4.97  Ceux qui ont fait du tort à eux-mêmes, les anges enlèveront leur âme en disant "Où en étiez-vous? (à propos de votre religion) - "Nous étions impuissants sur Terre", dirent-il.  alors les Anges diront "La terre d'Allah n'est-elle pas assez vaste pour vous permettre d'émigrer? "  (...)  

8.72  Ceux qui ont cru, émigré et lutté de leurs biens et de leur personne dans le sentier d'Allah, de même que ceux qui leur ont donné refuge et secours, ceux-là sont alliés les uns des autres.  Quant à ceux qui ont cru et n'ont pas imigré, vous ne serez pas liés à eux,  jusqu'à ce qu'ils émigrent (...)

 

Croyance et scepticisme

 

En islam, seul le croyant peut espérer aller au paradis, et encore, pas n'importe quel croyant, le croyant musulman!  Selon le Coran, toute personne qui ne croit pas en Allah et en la qualité de messager de Muhammad va en enfer et ce quelle que soit le nombre de ses qualités et de ses bonnes actions.  Un dieu  aussi soucieux d'être adoré se serait-il vraiment résigné à dispenser son enseignement au compte-goutte, quitte à laisser dans l'ignorance de l'islam des populations entières, les condamnant ainsi de facto à l'enfer?  Voilà qui ne serait pas très logique!  Un dieu ne peut pas envoyer en enfer pour l'éternité une personne qui ne croit pas en lui, à moins d'avoir pris toutes les mesures nécessaires pour se faire connaître d'elle!

 

On le sait, même du temps de Muhammad, tout le monde ne croyait pas en la validité de son discours ni même en Allah.   Les musulmans eux-mêmes devaient se demander pourquoi Allah ne faisait pas en sorte d'être cru par toute l'humanité, du moins c'est ce que laisse indirectement entendre les versets suivants:

 

2.118  Et ceux qui ne savent pas ont dit: "Pourquoi Allah ne nous parle-t-Il pas [directement], ou pourquoi un signe ne nous vient-il pas?"  De même, ceux d'avant eux disaient une parole semblable.  Leurs coeurs se ressemblent.  Nous avons clairement exposé les signes pour ceux qui ont la foi ferme.

 

13.31 (...) Les croyants ne savent-ils pas que, si Allah voulait, il aurait dirigé tout les hommes vers le droit chemin. (...)

 

15.6  Et ils (les mecquois) disent: "ô toi sur qui on a fait descendre le Coran, tu es certainement foi!

15.7  Pourquoi ne nous es-tu pas venu avec les Anges, si tu es du nombre des véridiques?

 

25.7 Et ils dirent: "Qu'est-ce donc que ce Messager qui mange de la nourriture et circule dans les marchés?  Que n'a-t-on fait descendre vers lui un ange, qui eût été avertisseur en sa compagnie?"

 

26.3  Il se peut que tu te consume de chagrin parce qu'ils ne sont pas croyants!

26.4  Si Nous voulions, Nous ferions décendre pour eux un prodige devant lequel leur nuques resteraient courbées

 

 

C'est sans compter tout les versets où Allah explique qu'il égare volontaire certains sceptiques pour fermer leurs yeux et leur coeur à l'islam:

 

2.6  [Mais] certes les infidèles ne croient pas, cela leur est égal, que tu les avertisse ou non: ils ne croiront jamais.

2.7  Allah a scellé leurs coeurs et leurs oreilles; et un voile épais leur couvre la vue; et pour eux il y aura un grand châtiment.

 

17.45  Et quand tu lis le Coran, Nous plaçons entre toi et ceux qui ne croient pas en l' au-delà, un voile invisible

17.46  Nous avons mis des voiles sur leurs coeurs, de sorte qu'il ne le comprennent pas: et dans leurs oreilles une lourdeur.  (...)

 

17.97  Celui qu' Allah guide, c'est lui le bien-guidé  et ceux qu' il égare... tu ne leur trouvera jamais d' allié en dehors de Lui et au jour de la Résurrection, Nous les rassemblerons traînés sur leur visage, aveugles, muets et sourds.  L'enfer sera leur demeure: chaque fois que son feu s' affaibli, Nous leur accroîtrons la flamme ardente.

 

 

J'invite les visiteurs à lire tout les autres versets de ce genre dans Versets injustes et violents divers (l'avant-dernière-liste, celle intitulée "Versets Allah... le guide sélectif!"). 

 

N'est-il pas étrange qu'un dieu qui envoie en enfer ceux qui doutent de lui fasse tout pour que les plus sceptiques d'entre eux ne croient ni ne comprennent son enseignement?  Un peu comme si un guide touristique ne guidait que ceux qui connaissent déjà le chemin et s'acharnait à égarer encore plus les autres!  Le verset suivant apporte aux musulmans une explication plutôt sinistre à cette étrange contradiction:

 

32.13  Si Nous voulions, Nous aporterions à chaque âme sa guidée.  Mais la parole venant de Moi doit être réalisée:  "J'emplirai l'Enfer de djinns et d'hommes réunis".

 

L'explication la plus simple est souvent la bonne

 

Pour un observateur extérieur et impartial, tout ces versets apparaissent tout simplement comme une pauvre tentative de Muhammad pour ne pas perdre la face devant des disciples qui se demandaient pourquoi Allah se compliquait autant la tâche pour passer son message!   Certes, dans tout culte basé sur la soumission et l'obéissance aveugle, le doute est une menace pour l'édifice parfois fragile de la doctrine et les gourous font ce qu'ils peuvent pour répondre aux questions gênantes.  "Allah égare qui il veut" est une façon commode de les éluder, tout comme l'adage "Les voies de Dieu sont impénétrables" des société de culture chrétienne. 

 

Le Coran dépeint comme les pires pécheurs ceux qui refusent de croire Muhammad de même que ceux qui lui associent d'autres divinités.  Il fait donc du non respect du premier pilier de l'islam le pire péché alors qu'il aurait été plus logique de réserver ce titre à un acte violent comme le meurtre ou le génocide (évidemment dans ce cas-là, le Coran n'aurait pas pu récupérer à son profit les récits de destruction orchestrées par Dieu dans la Torah et le Talmud).

 

8.55  Les pires bêtes aux yeux d'Allah, sont ceux qui ont été infidèles (dans le passé) et qui ne croient donc point (actuellement)

 

2.191  Et tuez-les où que vous les rencontriez; et chassez-les d'où ils vous ont chassés: l'association est plus grave que le meurtre.  Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée  avant qu'ils ne vous y aient combattus.  S'ils vous combattent, tuez-les donc.  Telle est la rétribution des mécréants  

 

5.101  Ô les croyants!  Ne poser pas de question sur des choses qui, si elles vous étaient divulgées, vous feraient mécontenteraient.  Et si vous poser des questions à leur sujet, pendant que le Coran est révélé, elles vous seront divulguées.  Allah vous a pardonné cela.  (...)

 

  • Abdallah Ibn, Mas'ud (DAS) a dit: "J'ai interrogé le Messager d'Allah (BSDL) sur le grand péché. Il a dit: C'est de donner un égal à Allah alors qu'Il t'a crée." (Boukhari et Moslim)

 

Le simple fait de poser des questions semble être un péché pour Allah:

 

2.108  Voudriez-vous interroger votre Messager comme auparavant on interrogea Moise?  Quiconque substitue la mécréance à la foi s'écarte certes du droit chamin.

 

5.102  Un peuple avant vous avait posé des questions (pareilles) et devinrent, de leur fait, mécréants.

 

47.16 Et il en est parmi eux qui t'écoutent.  Une fois sortis de chez toi, ils disent à ceux qui ont reçu la science "Qu'a-t-il dit, tantôt?"  Ce sont ceux-là dont Allah a scellé les coeurs et qui suivent leurs propres passions

 

Le scepticisme est une réaction tout à fait normale devant le discours invraisemblable d'un individu qui prétend avoir appris de la bouche d'un ange (qu'il est le seul à voir et entendre) qu'il est le messager de son dieu et que les polythéistes doivent abandonner la religion de leurs ancêtres pour ne pas aller en enfer!  Le scepticisme n'est un péché que pour celui qui parle sans preuve et qui a intérêt à ce que ceux à qui il s'adresse le croit aveuglément et sans réfléchir. 

 

Ce n'est pas avec les gens qui doutent que les religions et les sectes prospèrent mais avec les gens qui croient.  Plus la doctrine repose sur les paroles du gourou, (faute de quelque chose de plus tangible), plus il doit jeter le discrédit sur ceux qui ne l'écoutent pas afin que ceux qui l'écoutent ne soient pas tenté de les imiter.  Lorsque celui qui ne croit pas est le pire pécheur, le pire péché n'est plus un acte mais une pensée.  Le gourou fait d'une pierre deux coups: il isole ses disciples de toute influence extérieure susceptible de les amener à remettre en question son enseignement et s'assure qu'ils ressentiront une telle culpabilité à l'idée de douter qu'il s'interdiront la moindre pensée indépendante, (à plus forte raison si son dieu peut lire dans leur esprit!)  On ne peut pas réfléchir librement si on se sens coupable de penser et si on ne peut pas réfléchir librement, n'importe quel manipulateur auquel on accorde une autorité morale peut nous faire avaler n'importe quoi!

 

Pendant combien de temps a-t-il fallu répéter inlassablement aux premiers musulmans que le doute les mènerait en enfer pour qu'ils cessent de se poser des questions sur la crédibilité de leur guide auto-proclamé?   Nul ne le sait mais le monde a changé depuis cette époque.  Les musulmans d'aujourd'hui ne vivent pas tous dans un désert coupés du monde.  Nombre d'entre eux ont la possibilité de s'exposer à une diversité de discours et de points de vue, ce qui est une merveilleuse opportunité à saisir!   Ils ont surtout la possibilité de mettre leurs croyances à l'épreuve, afin que leur foi ne soit plus le résultat d'un véritable dressage mental mais celui d'un véritable cheminement spirituel. 

 

Notre esprit est l'essence de notre personne.  C'est lui nous permet de réfléchir, de ressentir et d'agir.  Il n'est pas fait pour être confiné à l'intérieur d'une cage isolée du reste de l'Univers.  Il faut le laisser s'ouvrir au monde afin qu'il puisse prendre de l'expansion et réaliser pleinement son potentiel.  C'est ce que je souhaite du fond du coeur à tout les musulmans!

 

*Ceux qui associent d'autres personnes ou divinité à Dieu, donc les polythéistes et les chrétiens (la trinité est assimilée à un polythéisme).

**Selon la tradition musulmane, cheval ailé provenant du paradis et envoyé sur Terre par l'archange Gabriel pour servir de monture aux prophètes

Pegasus Landing & Taking Off from AnimateIt.net